Existe-t-il des traitements alternatifs à la liposuccion?

Il existe à l’heure actuelle des traitements qui fleurissent dans les médias censés remplacer la lipoaspiration classique. Leur intérêt principal résiderait dans le fait de pouvoir éviter une intervention de chirurgie esthétique. Quels sont ces différents traitements ? Peuvent-ils réellement remplacer une liposuccion traditionnelle aux résultats prouvés ?

Photo avant et après une liposuccion traditionnelle par chiurgie esthétique

La liposuccion traditionnelle, réalisée par chirurgie esthétique, sur cette patiente de 26 ans, a permis de retirer 5,5 litres de graisse sur les hanches, les cuisses ainsi que sur le ventre. Les résultats ont été obtenus après deux mois

Cellu M6 ou « papier-rouler »

Le Cellu M6 ou « palper-rouler » est en fait une simple machine de massage qui mobilise mécaniquement les tissus graisseux situés sous la peau. Il aide en fait au drainage de l’eau des tissus mais il n’a aucune efficacité prouvée sur la graisse et encore moins sur son élimination. Ce traitement est effectué en général par des kinés ou des esthéticiennes, rarement par des médecins. Chaque séance a un prix moyen de 60 euros pour une heure ou moins. En moyenne, 10 séances sont en général conseillées.

En conclusion, ce n’est en rien un traitement qui peut remplacer une lipoaspiration classique mais elle peut venir en complément d’une lipoaspiration pour améliorer le drainage des tissus et accelérer l’obtention du résultat de chirurgie esthétique.

La mésothérapie

Il s’agit d’une technique dont le but est de réduire les graisses par des substances censées les faire fondre. Ce sont des micro injections pratiquées au cabinet par des médecins généralistes le plus souvent. En pratique ces produits sont tout à fait inefficaces et ne peuvent éliminer les graisses. Le coût de ces séances est très variable selon les praticiens.

La lipotomie

Il s’agit d’une nouvelle technique qui se voulait révolutionnaire par son mode d’action. Le traitement est réparti sur plusieurs séances (entre 5 et 10) dont le prix moyen est de 300 euros (la séance). Il s’agit d’injection d’un produit qui fait éclater les cellules graisseuses et dont les suites sont marquées par des bleux et des oedèmes. On pourrait donc s’attendre à une certaine efficacité. Seulement voilà , si certaines cellules éclatent, la graisse contenue l’intérieur n’est pas éliminée car elle n’a aucun moyen de sortir de l’organisme. Cette graisse est donc bien mobilisée mais non éliminée d’ou son inefficacité. Il peut y avoir quelques petits résultats dus à la mobilisation des graisses mais il sont tout à fait transitoires dans la mesure ou cette graisse n’est pas éliminée.

La lécithine de soja

Il s’agit d’une molécule contenue dans les membranes cellulaires dont le but est la dissolution des graisses. Il faut savoir que cette molécule n’a pas d’autorisation de mise sur le marché en France et que toute injection est au stade de l’expérimentation ! Certaines études réalisées à l’étranger ont montré une efficacité dans certains cas très particuliers comme les lipomes du dos du cou (la classique bosse de bison).

L’ultrashape ou laser pour la cellulite

Il s’agit d’une machine dont les résultats sont encore en cours d’expérimentation et dont on a aucune preuve d’efficacité. Il en existe trois machines sur Paris et les séances sont vendues fort cher alors qu’il n’existe à l’heure actuelle aucune étude scientifique ayant prouvé une quelconque efficacité de cette technique. Des études scientifiques doivent encore évaluer l’efficacité de cette technique et pour les patientes, elles ne doivent rentrer que dans le cadre d’un protocole d’essai pour évaluation de cette nouvelle technique.

Lyse adipocytaire

Leur mode d’action repose sur la destruction des cellules graisseuses (lyse adipocytaire) par rupture ou par solubilisation de la membrane de l’adipocyte – appelée communément cellule adipeuse. Elles ne sont pas associées à une aspiration de la graisse et sont réservées à de petites surfaces graisseuses. La HAS (Haute Autorité de santé) a rendu un avis dans lequel elle conclut à la dangerosité des techniques de lyse adipocytaire.

En conclusion, on peut affirmer que la seule technique actuelle qui permette de retirer de la graisse est la liposuccion traditionnelle. Toutes les autres techniques sont actuellement inéfficaces ou en cours d’évaluation.

Publié le 23/06/2014

De Docteur


Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires