Anneau gastrique

À qui s’adresse l’anneau gastrique ?

L’anneau gastrique s’adresse uniquement aux personnes souffrant d’obésité morbide et souhaitant s’engager dans un projet médical sérieux d’amaigrissement et d’amélioration de la qualité de vie.Les règles de prise en charge de cette opération sont strictes, en particulier concernant l’existence d’une obésité morbide évaluée par le spécialiste.

Qu’appelle-t-on obésité morbide ?

L’obésité est qualifiée de morbide car elle expose ou s’accompagne de complications directement en rapport avec le surpoids ou comorbidités (douleurs articulaires, diabète, hypertension artérielle, infarctus cérébral, apnée du sommeil, problèmes psychologiques…). Il existe plusieurs formules permettant de définir un poids idéal et donc un excès de poids puis une obésité.

La plus simple et aussi la plus utilisée par tous ceux qui s’occupent d’obésité est l’Indice de Masse Corporelle ou IMC (Body Mass Index en anglais). Il tient compte du poids de la personne, en le rapportant à sa taille. On l’obtient en divisant le poids en kg par le carré de la taille exprimé en m. IMC = Poids (kg) / T² (m²). On parle de poids normal pour un IMC compris entre 20 et 25 ; de surcharge pondérale entre 25 et 30 ; d’obésité à partir de 30 : d’obésité morbide au-delà de 40. Par exemple 105Kg pour 1m60 correspond à un IMC de 41. Un IMC >40 en l’absence de comorbidité ou >35 s’il existe des comorbidités signe une obésité morbide et constitue, en l’absence de contre-indications, une indication chirurgicale.

Quels sont les problèmes de santé associés à l’obésité ?

L’obésité peut avoir pour conséquence des problèmes de diabète, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, calculs biliaires, douleurs articulaires, apnée du sommeil, hypofertilité et difficultés lors de l’accouchement et des conséquences psychosociales.

Le régime médical peut-il éviter le recours à la chirurgie de l’obésité ?

Manger moins, faire de l’exercice ne sont pas des mesures suffisantes chez l’obèse. Des dizaines de régimes existent et vous en avez certainement essayé plusieurs : certains sont efficaces, mais aucun ne peut garantir un résultat à long terme. Vous connaissez l’effet « yoyo » c’est-à-dire l’alternance de périodes de perte de poids succédant à des périodes de prise de poids, chaque prise étant bien souvent supérieure à la précédente. À long terme, le phénomène « yoyo » a des conséquences néfastes sur votre métabolisme, ce qui rend la perte de poids encore plus difficile.

Quel est le principe de l’anneau gastrique ?

Diminuer considérablement la quantité de nourriture à chaque repas pour n’absorber que l’équivalent d’un demi-bol. Obtenir un sentiment de satiété très précoce. Le principe du « sablier » : ne pas avoir faim car la nourriture met longtemps à passer l’anneau. Toutefois, il est fondamental de comprendre que l’anneau n’est pas une solution miracle et qu’il n’a jamais fait maigrir qui que se soit contre sa volonté. Vous devez vous impliquer dans ce projet thérapeutique, accepter les règles et le suivi diététique qui accompagnent cette opération sous peine d’être déçu.

Faut-il faire un bilan médical avant l’intervention ?

Faisant appel à plusieurs spécialistes, il est obligatoire et a pour but de vérifier que l’indication est légitime et que vous ne présentez pas de contre-indications à l’opération. Il comprend au minimum les consultations suivantes : endocrinologie-nutrition, psychiatrie, chirurgie spécialisée, anesthésie, fibroscopie gastro-duodénale. En fonction des comorbidités : cardiologie, pneumologie…

L’anneau gastrique est-il une technique fiable aujourd’hui ?

L’anneau est fiable : avec un recul en Europe de 10 ans, et des dizaines de milliers d’anneaux posés, cette opération est parfaitement codifiée, ses avantages, ses inconvénients sont connus. L’anneau est posé en coelioscopie. L’anneau est ajustable : il est facilement resserré (et desserré) au cours du suivi, pour s’adapter à chaque cas, à chaque résultat. L’anneau est efficace : 90% des patients opérés verront une perte moyenne de 60% de leur excès de poids. 5 ans après l’opération, 85% des patients ont stabilisé leur poids, l’amaigrissement est durable. L’anneau est réversible : Chez 10% des opérés, l’anneau ne donne pas les résultats attendus. Parmi ces patients, certains devront retirer l’anneau : cette ablation d’anneau est réalisée en coelioscopie et l’estomac retrouve son état antérieur, sans séquelles.

Quel médecin est habilité à pratiquer cette intervention ?

Un chirurgien viscéral, spécialiste en coeliochirurgie et en chirurgie de l’obésité, exerçant au sein d’une équipe pluridisciplinaire (cf. le bilan pré-opératoire).

Comment se déroule l’opération ?

Sous anesthésie générale, elle dure environ une heure. Le chirurgien pratique une première incision d’un centimètre afin d’introduire la caméra et de gonfler la cavité abdominale par un gaz inerte afin de créer un espace de travail. Puis 3 ou 4 autres incisions comparables sont réalisées pour introduire les instruments chirurgicaux. L’image produite par la caméra est retransmise sur un écran vidéo. En fin d’intervention, le chirurgien applique un puissant anesthésique local, qui, associé aux calmants utilisés par l’anesthésiste pendant l’intervention et poursuivis ensuite, permettent de diminuer considérablement voir supprimer tout inconfort postopératoire. Bien sûr, le gaz insufflé est retiré, les incisions sont refermées en utilisant un fils résorbable.

Combien de temps dure l’hospitalisation ?

En service de chirurgie, elle est de 4 jours en moyenne. Le lendemain de l’intervention (J1 une radiographie de contrôle est réalisée puis vous êtes autorisé(e) à boire. À partir de J2 jusqu’à J3-J4 (sortie), vous mangez uniquement des aliments liquides, semi_liquides puis pâteux. Des calmants sont donnés, en fait vous vous levez à J1 et déambulez dès J2. Pour prévenir le risque de phlébite, vous recevez des anticoagulants et portez des bas de contention.

Quelles sont les règles hygiéno-diététiques après l’intervention de gastroplastie ?

Leur respect est fondamental et la réussite de votre opération, donc votre amaigrissement en dépend pour beaucoup : ne pas boire en mangeant, ne pas grignoter entre les repas, manger lentement, des petits morceaux et s’arrêter dès le sentiment de satiété atteint, supprimer les boissons gazeuses, les crèmes glacées…

Quel est le suivi après l’intervention ?

Tout aussi important que les règles ci-dessus, le suivi médicochirurgical fait partie intégrante de l’opération, il assure un amaigrissement dans des conditions optimums et détecte les éventuels problèmes à un stade précoce.

Que faire en cas de problème ?

Rappelez vous que votre chirurgien est toujours joignable en contactant la clinique ou l’hôpital. Les symptômes d’alerte qui doivent vous faire consulter rapidement sont : une douleur dans le ventre, le creux de l’estomac ou dans la poitrine, des vomissements qui se répètent à chaque repas (un vomissement s’il ne se répète pas peut être bénin si on oublie une fois de respecter les règles hygiéno-diététiques ci-dessus) avec fatigue, amaigrissement massif, une fièvre persistante au-dessus de 38°, une cicatrice qui devient chaude, rouge, douloureuse voire présentant un écoulement.

Que faire en cas d’échec de l’intervention de chirurgie de l’obésité ?

Toutes les études scientifiques ont montré un bon résultat dans 90% des cas. C’est-à-dire que 10% des patients chez qui un anneau est posé ne maigrirons pas ou ne supporterons pas l’anneau. Pour certains d’entre eux, il faudra même retirer l’anneau. Un des avantages principaux de l’anneau est sa réversibilité : l’anneau peut être retiré en coelioscopie, l’estomac retrouve son aspect pré-opératoire car aucun agrafage, section, diminution irréversible de l’estomac ou de l’intestin n’a été faite comme cela existe dans d’autres opérations proposées dans le traitement de l’obésité morbide.

Quel est l’age limite pour bénéficier de la gastroplastie ?

La gastroplastie n’est pas indiquée avant 18 ans et après 60 ans.

L’opération est-elle toujours possible ?

Comme il est dit ci-dessus, la gastroplastie peut être, dans certains cas, impossible, votre chirurgien vous donnera toutes les informations nécessaires.

Combien de temps dois-je garder l’anneau ?

En dehors de rares cas d’intolérance ou de complications, l’anneau n’est jamais retiré.

La grossesse est-elle possible ?

Bien sûr, de nombreux enfants sont nés chez des patientes porteuses d’anneau. Simplement, aucune grossesse ne doit être envisagée pendant la période d’amaigrissement.

Je souffre de problèmes de santé en rapport avec mon poids. Est-ce une contre-indication l’anneau ?

Au contraire, la présence de problèmes de santé en rapport avec mon poids renforce l’indication opératoire, à condition que votre BMI soit supérieur à 35.

L’anneau m’empêchera-t-il de céder à mes grignotages entre les repas ?

Non, et vous devez en être conscient si vous décidez de réaliser cette opération. Sacher qu’un grignotage régulier peut annuler l’effet de l’anneau et ainsi vous empêcher de maigrir.

Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires

18 réponses à Anneau gastrique

  1. Ngoya aline
    20 mars 2016

    Bonjour Docteur,
    J’aimerais savoir si j’ai droit de me poser un anneau gastrique. Mon IMC est de 31 et j’ai 40 ans.
    Merci
    A bientôt
    Aline

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      29 mars 2016

      Bonjour
      En principe , la mise en place d’anneau est réservée aux patientes dont l’IMC (indice de Masse Corporelle) est supérieur à 35 avec des facteurs de morbidité comme une Hyper tension arterielle , un diabète, des pathologies articulaires ,etc…
      A 31 d’IMC, souvent la liposuccion peut donner d’excellents résultats en remodelant la silhouette. Cela crée très souvent un déclic psychologique permettant une perte de poids importante en post opératoire.

  2. Etoile
    15 avril 2016

    Bonsoir je pèse 100kg je fait 1m60, mon imc est de 39.5.
    je veux ne faire poser un anneau gastrique mais j aimerai savoir si la sécurité sociale prend en charge l’intervention et s’il faut vraiment attendre 1 ans parce que je ne supporte plus mon poids. Je m’essouffle vite.

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      28 avril 2016

      Bonjour,
      Avec cet IMC à 39,5, vous pouvez tout à fait envisager la pose d’un anneau gastrique. Cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale et vous pouvez l’envisager dès à présent.
      Il n’y a aucune raison d’attendre un an.

  3. Alice
    20 avril 2016

    Bonjour, je souhaiterais savoir si il y a possibilité que je puisse me faire poser un anneaux gastrique
    Mon IMC et de 35.2 et j’ai 22 ans .
    Merci à bientôt

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      28 avril 2016

      Bonjour Alice,
      Un IMC à 35 doit être accompagné de pathologies liées au surpoids comme l’hypertension par exemple pour bénéficier d’une chirurgie bariatrique. Le poids maximal est également une donnée prise en compte dans l’indication opératoire. En pratique, vous ne devriez pas avoir de problème particulier pour vous faire opérer.

  4. Marie
    1 mai 2016

    Bonjour Docteur , je suis en surpoids ,IMC 27 … 20 kilos de trop… Je pèse 75 kilos et mesure 163cm… J’ai 53 ans et j’ai subie une ablation totale de la thyroïde il y a 3 ans … Je suis en état de stress permanent car je suis Gerante de 2 petites boutiques et je ne peux jamais prendre de vacances … Je suis très seule dans la vie ET avant je faisais beaucoup de sport yoga etc … Que je ne fais plus , je piétine énormemement et je suis en pleine déprime car fâchée avec mon corps qui était superbe avant il y a à peine 6 ans … Je pense à l’anneau gastrique , est ce possible pour moi svp? Cordialement. Marie .

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      10 mai 2016

      Bonjour,

      Avec un IMC à 27 , vous n’avez pas accès à l’anneau gastrique ou tout autre chirurgie bariatrique. La liposuccion pourrait peut être par contre vous aider en remodelant votre silhouette. Cela peut vous donner le déclic psychologique nécessaire à une prise en charge multidisciplinaire de votre silhouette ( nutrition, sport,etc…)

  5. Duarte
    8 mai 2016

    Bonjour….
    Ma fille a 11 ans et un imc de 31…
    Existe-t-il une procédure pour l’aider à perdre du poids???

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      10 mai 2016

      Bonjour,

      A 11 ans, la chirurgie n’est pas pratiquée pour permettre une perte de poids. Il faut voir avec votre pédiatre pour l’orienter vers une structure multidisciplinaire comprenant des nutritionnistes spécialisés, des psychologues spécialistes des troubles du comportement alimentaire, etc…

  6. Lea
    13 mai 2016

    Bonjour, j’ai un anneau depuis 1 an. C’est un echec je ne le supporte plus, j’ai a peine perdu 10 kilos et je vomis souvent. Je peux envisager une sleeve ? Mon IMC est maintenant de 36

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      17 mai 2016

      Bonjour,
      Après un échec de l’anneau gastrique, il est possible en effet d’avoir une conversion en sleeve gastrectomy même avec un IMC à 36. Cela ne posera pas de problèmes. Ce qui compte c’est l’indication première.

  7. daigremont
    9 juin 2016

    Bonjour,
    Voilà j’ai essayée tout les régimes je ai un imc de 36 j’aimerais savoir si je peu me faire opérer car je souffre de se surpoids.
    Merci

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      11 juin 2016

      Bonjour
      Avec un IMC compris entre 35 et 40 , c’est la présence de pathologies associées et l’histoire de l’obésité qui feront poser l’indication opératoire de chirurgie bariatrique.
      Vous ne pourrez avancer sur le sujet qu’en consultant un chirurgien spécialisé.

  8. Doudou
    25 juin 2016

    Bonjou suite a l ablation d anneau jai des nausées est ce normal ?

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      5 juillet 2016

      Bonjpur
      Pour toutes les questions se rapportant à des suites post opératoires, je vous invite à vous rapprocher le plus promptement possible du chirurgien qui vous a opéré.

  9. Nounou
    24 juillet 2016

    Bonjour jai 18ans et je pese 108kilos pour 1m65 serait il possible pour moi de me faire operer meme en ayant que 18ans !?

    • Docteur Thierry KtorzaDocteur Thierry Ktorza
      26 juillet 2016

      Bonjour
      Oui, vous pouvez vous faire opérer à 18 ans d’un anneau gastrique avec cet IMC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publié le 18/02/2016

NOUS CONTACTER

1.ÊTRE CONTACTÉ DANS LES 24HR

2.REMPLIR LE FORMULAIRE DETAILLÉ
3.NOS COORDONNÉES
Docteur Thierry KTORZA

Docteur
Thierry KTORZA

25 rue Raynouard
75116 PARIS

contact@lachirurgieesthetique.org

Tél. 01 44 05 13 15

Métro : Passy (ligne 6)