Reconstruction par prothèse

Photo d'une reconstruction par prothèse mammaire avant et après l'intervention

Cette intervention consiste à reconstruire le sein par l’intermédiaire d’un implant en gel de silicone. Le sein est recouvert par la seule peau présente sur le thorax après la mastectomie. Une reconstruction par prothèse dure entre une heure trente à deux heures et nécessite 3 à 5 jours d’hospitalisation.

Quel est le principe d’une reconstruction par prothèse ?

Cette intervention chirurgicale consiste à reconstruire le sein par l’intermédiaire d’un implant en gel de silicone recouvert par la seule peau présente sur le thorax après la mastectomie. Le sein reconstruit sera donc constitué de la peau et de la prothèse. Cette technique nécessite donc que la peau sur le thorax soit en quantité et en qualité suffisamment bonne pour recouvrir l’implant. Ce qui n’est pas toujours le cas quand parfois la qualité de la peau est altérée par la radiothérapie.

Quels sont les avantages ?

L’avantage de cette intervention réside dans sa simplicité. L’intervention est courte et les suites sont les plus simples parmi les différentes techniques existantes. Il n’y a pas de cicatrices supplémentaires que celle de la mastectomie.

Quels sont les inconvénients d’une reconstruction par prothèse ?

Le sein est peu mobile car constitué dans sa plus grande partie par un corps étranger. Le résultat reste identique et n’évolue pas avec les années par rapport à l’autre sein, ce qui veut dire que des retouches à distance sont parfois nécessaires. Une chirurgie de symétrisation est souvent nécessaire sur l’autre sein du fait que le volume de la prothèse soit limitée par la peau sur le thorax.

Quels sont les risques ?

Comme dans toute chirurgie, risque d’hématome (sang dans la loge de dissection) et d’infection. Ces risques sont évalués à 1% et sont toujours résolutifs avec des soins locaux ou une réintervention courte. Risque également de non cicatrisation en regard de l’implant ( cas particulier des fumeuses), qui peut obliger au retrait temporaire de l’implant.

Est-ce douloureux ?

Assez dans la mesure ou le décollement du muscle pectoral pour mettre l’implant est à l’origine de douleurs lorsque l’on redresse le buste. Mais il faut savoir que ces douleurs sont temporaires (disparaissent après une semaine) et sont calmées aisément par les médicaments anti-douleur qui vous sont prescrits.

Combien de temps dure une reconstruction par prothèse ?

La durée de l’intervention est d’une heure trente à deux heures.

Quelle est la durée d’hospitalisation pour une reconstruction par prothèse ?

Vous entrez en clinique la veille de l’intervention et en ressortez après 3 à 5 jours selon les cas.

Quand peut on reprendre ses activités professionnelles ?

Dans un délai nécessaire d’un mois au minimum (conseillé).

La symétrisation est-elle nécessaire sur l’autre sein ?

Cette intervention est proposée principalement aux femmes dont l’autre sein est petit, pour éviter justement un deuxième geste chirurgical sur le sein non opéré. Mais ce n’est pas toujours possible. Quand un geste de symétrisation est nécessaire sur l’autre sein, il est souhaitable de le réaliser au cours de cette première intervention.

Quel est le principe de la reconstruction de l’aréole mammaire ?

Le principe consiste à reconstruire le mamelon (« téton »), en utilisant la moitié du mamelon controlatéral de préférence quand cela est possible. Il existe après d’autres techniques destinées utiliser la peau du thorax pour recréer un mamelon artificiel. L’aréole ( peau tatouée autour du mamelon) est reconstruite pat un tatouage définitif à l’aide de pigments ou en utilisant une greffe de peau prélevée à la racine de la cuisse. Le tatouage doit être renouvelé tous les 3 à 5 ans car il a tendance à se décolorer. La greffe ne laisse qu’une infime cicatrice dans le pli de l’aisne et doit donc être considéré comme négligeable. Dans la pratique, c’est votre chirurgien qui vous orientera vers les techniques les mieux adaptées à votre cas.

L’aréole est-elle reconstruite au cours de la même intervention chirurgicale ?

L’aréole n’est jamais reconstruite dans le même temps opératoire car son emplacement doit être idéal et nécessite une stabilité du sein reconstruit qui prend plusieurs mois.

Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires

Publié le 14/06/2013

NOUS CONTACTER

1.ÊTRE CONTACTÉ DANS LES 24HR

2.REMPLIR LE FORMULAIRE DETAILLÉ
3.NOS COORDONNÉES
Docteur Thierry KTORZA

Docteur
Thierry KTORZA

25 rue Raynouard
75116 PARIS

contact@lachirurgieesthetique.org

Tél. 01 44 05 13 15

Métro : Passy (ligne 6)