La réduction mammaire concerne de plus en plus d’hommes

Certains s’en cachent, d’autres non. Quoi qu’il en soit, les chiffres indiquent que les interventions chirurgicales esthétiques sont en nette augmentation chez les hommes, la réduction mammaire faisant partie des opérations les plus fréquentes. Focus sur cette pratique, jusque-là considérée comme l’apanage des femmes.

La réduction mammaire concerne de plus en plus d’hommes

Chirurgie esthétique masculine et conjoncture

Les chiffres sont éloquents. En 10 ans, le nombre d’hommes ayant passé par la case bistouri à des fins esthétiques ou réparatrices ont connu une hausse de 10% http://www.crpce.com/actualites/les-chiffres-de-la-chirurgie-esthetique-en-france. Dans l’ensemble, 9 % des opérations concernent la réparation de la poitrine. Du côté de la gente masculine, la chirurgie esthétique séduit plus les jeunes de moins de 30 ans que ceux plus âgés.

La réduction de la poitrine chez les hommes entre dans le cadre de la gynécomastie, une opération qui consiste à corriger une anomalie des glandes mammaires chez les hommes. Ce type d’intervention se fait depuis longtemps mais les hommes ne sont que récemment tentés par la chirurgie esthétique pour corriger ce défaut.

Réduction mammaire chez les hommes : la gynécomastie en bref

La gynécomastie https://fr.wikipedia.org/wiki/Gyn%C3%A9comastie désigne un développement excessif des glandes mammaires chez les hommes. Il s’agit certes d’une anomalie bénigne mais d’un point de vue esthétique, de plus en plus d’hommes semblent être gênés par cette hypertrophie mammaire. À noter que la gynécomastie est bien différente de l’adipomastie, l’amas de graisse au niveau des seins masculins, bien que leur manifestation soit visiblement identique.

Les causes de la gynécomastie sont nombreuses. Certains médicaments sont connus pour favoriser la sécrétion de l’œstrogène. La prise régulière de ces médicaments, dans le cadre d’un cancer de la prostate par exemple, peut favoriser la gynécomastie. Cette dernière peut par ailleurs survenir en cas de désordre hormonal. Et puis, il y a la gynécomastie dite idiopathique qui décrit une hypertrophie des seins masculins sans causes médicales.

La réduction mammaire chez les hommes en pratique

Dans le cadre d’un désordre hormonal, un traitement médicamenteux peut régler le problème de la gynécomastie mais dans certains cas, la chirurgie reste la seule solution. Concrètement, l’opération consiste à retirer l’excès de glandes mammaires via des actes chirurgicaux mineurs associés à une liposuccion. Le traitement de la gynécomastie peut également se faire par simple lipoaspiration.

Quelle que soit l’importance de l’opération, la gynécomastie ne nécessite généralement pas d’hospitalisation. La plupart des cas se font en une heure sous anesthésie. Il peut s’agir d’une opération ambulatoire mais si besoin, le patient sera retenu une nuit. C’est du cas par cas.

Publié le 15/11/2015

Par le Docteur



Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires