La chirurgie esthétique se démocratise

Avec ces personnages publics qui assument haut et fort leurs opérations esthétiques, les médias qui en parlent de plus en plus, forcément, la chirurgie esthétique s’inscrit petit à petit dans les mœurs et se démocratise.

La chirurgie esthétique se démocratise

Chirurgie esthétique : les célébrités jouent les ambassadeurs

En septembre 2015, l’actrice américaine Sharon Stone revendique la vulgarisation de la chirurgie esthétique. Cette déclaration a été relayée par de nombreux tabloïd. Comme la superstar hollywoodienne de 57 ans, des personnalités de la télévision française, femmes et hommes ont avoué avoir eu recours soit à la médecine esthétique, soit à la chirurgie esthétique.

En assumant leur passage au bistouri, ces personnages publics se font malgré eux, ambassadeurs de la chirurgie esthétique. Le message véhiculé fait en sorte que monsieur et madame tout le monde perçoivent désormais la chirurgie esthétique comme moins tabou. Par ailleurs, la multiplication du nombre de cliniques tend à rendre le prix relativement plus accessible par rapport aux années précédentes, ce qui favoriserait encore plus sa banalisation.

La chirurgie esthétique en chiffre

Rien qu’en France, un pays moins enclin à la chirurgie esthétique que les pays du continent américains d’autres pays d’Europe, depuis le début des années 2000, le nombre de femmes ayant eu recours à la chirurgie esthétique a plus que doublé. Le chiffre est passé de 9 % à 14 % en 2009 et en 2014, ce taux a encore connu une hausse, presque fulgurante.

En France, la liposuccion détient le palmarès de l’intervention la plus pratiquée. Les chiffres concernent ici uniquement les femmes, bien que les hommes soient de plus en plus ouverts à l’idée de se faire opérer dans un but esthétique. La chirurgie mammaire reste également très pratiquée et dans le cadre de cette démocratisation, la raison évoquée par les femmes reste la recherche du bien-être, l’envie d’être tout simplement bien dans sa peau.

La chirurgie esthétique se démocratise, les candidats sont de plus en plus jeunes

La chirurgie esthétique est un sujet que les médias traitent de plus en plus. Entre la téléréalité, les témoignages et autres, le sujet passe plus facilement. Les familles en parlent plus aisément et de plus en plus de jeunes sautent le pas, avec bien évidemment, le consentement des parents pour les mineures, car oui, le cas existe bel et bien.

Se refaire le nez, corriger les oreilles décollées, les plus jeunes ont recours à la chirurgie esthétique pour se débarrasser d’un complexe si les plus âgées souhaitent retrouver une nouvelle jeunesse. Dans l’un ou l’autre cas, l’amélioration de son image et de la confiance en soi reste le but ultime pour de nombreux candidats à la chirurgie esthétique.

Publié le 15/11/2015

Par le Docteur



Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires