A partir de quel âge peut on faire de la chirurgie esthetique ?

Quel est l’âge minimal pour avoir accès à la chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique requiert une maturité psychologique pour pouvoir être assumée. Mais il faut savoir que cette maturité peut être acquise chez de très jeunes personnes. La demande de très jeunes patientes est le plus souvent centrée sur un complexe. Une fois débarrassées de ce complexe, le problème est réglé chez les plus jeunes et il n’y a aucune crainte (je dis ça pour rassurer les parents) d’avoir d’autres demandes de chirurgie esthétique.

LA chirurgie esthétique chez les mineures

Une autorisation parentale est nécessaire pour les mineur(e)s

Tout d’abord, il faut savoir que la chirurgie esthétique nécessite une autorisation parentale chez les mineur(e)s. Ce qui veut dire clairement que si vous êtes mineure, il ne sert à rien de cacher un projet de chirurgie esthétique à vos parents mais il est plutôt nécessaire d’essayer de leur en parler et de venir consulter pour un premier avis à titre purement informatif.

Demander un second avis

Une deuxième consultation est bien sur obligatoire et souvent un avis psychologique sera demandé pour asseoir la décision opératoire. Il est nécessaire également de bien expliquer les avantages mais également les inconvénients d’une intervention chirurgicale, en particulier la présence des cicatrices ou les douleurs post opératoires.

Ensuite, il faut savoir que les différentes interventions (augmentation mammaire, liposuccion ou lipoaspiration, rhinoplastie…) ne doivent être réalisées que lorsque les différents organes concernés ont atteint leur maturité. Ce qui veut dire qu’ils ne se modifieront plus. Cette maturité est atteinte après la puberté en général et vers 16 ou 17 ans.

Dans la pratique, il est extrêmement rare d’opérer avant l’âge de 18 ans une patiente de chirurgie esthétique car cela demande une détresse psychologique importante de la part du ou de la patiente, et ensuite une maturité psychologique certaine pour assumer l’intervention de chirurgie esthétique désirée . Mais il faut savoir que cela reste possible dans la mesure où cela permet parfois de résoudre des situations psychologiques très difficiles.

Traitement des cas particulier

Il reste un cas particulier pouvant entraîner une intervention sur les mineur(e)s comme l’otoplastie ou oreilles décollées qui peuvent être opérées à partir de 7 ans si les enfants sont demandeurs et que cela représente un vrai problème d’intégration à l’école.

L’intervention est-elle plus risquée chez les mineur(e)s ?

Elle ne présente pas plus de risques opératoires dus à l’âge. Au contraire, la peau est très tonique , ce qui est un avantage pour les liposuccion par exemple. Les cicatrices seront par contre souvent très rouges et épaisses lors de la première année.

Il est nécessaire de toujours prendre au sérieux une demande motivée de chirurgie esthétique chez une très jeune patiente car cela correspond toujours à une réelle souffrance. Ce qui ne veut pas dire qu’une intervention chirurgicale doit être pratiquée systématiquement, mais que la demande doit être écoutée et qu’il est nécessaire d’y apporter des réponses adaptées .

Publié le 02/06/2017

Par le Docteur

Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires

NOUS CONTACTER

1.ÊTRE CONTACTÉ DANS LES 24HR

2.REMPLIR LE FORMULAIRE DETAILLÉ
3.NOS COORDONNÉES
Docteur Thierry KTORZA

Docteur
Thierry KTORZA

25 rue Raynouard
75116 PARIS

contact@lachirurgieesthetique.org

Tél. 01 44 05 13 15

Métro : Passy (ligne 6)

4.PRISE DE RENDEZ-VOUS