Un corps parfait ou le diktat de la société

Bien que de plus en plus de marque fassent aujourd’hui du naturel le nouveau diktat, la beauté et la recherche du corps parfait restent pour beaucoup une obsession, qui, pour la plupart, s’identifient aux plastiques zéro défaut des magazines.

Un corps parfait ou le diktat de la société

Le diktat de la beauté est-il une réalité ?

Dans les médias, les chroniques et les articles qui dénoncent ce diktat de l’apparence se multiplient. Pour autant, le « beau » continue à faire vendre. On le remarque particulièrement dans les publicités, dans les magazines et bien évidemment sur les podiums. Pour vendre, la stratégie marketing reste la même : associer les produits à des femmes ou des hommes qui apparaissent sous leur meilleur jour.

Les femmes d’aujourd’hui n’hésitent pas à s’identifier à ces égéries qui deviennent bon gré mal gré une référence. Même les présentateurs(trices) TV avouent que l’image est importante, ce qui les poussent à gommer quelques rides en ayant recours à la médecine esthétique lorsqu’ils arrivent à un certain âge. Ces aveux et ces faits en disent long sur l’importance de l’apparence dans les sociétés. Pour d’autres, avoir une belle apparence est tout simplement une marque de respect envers soi-même, une manière de se sentir bien.

Un nez parfait, un corps sculpté : la chirurgie esthétique comme option

Une petite bosse sur le nez, une poitrine trop plate, des culottes de cheval qui résistent aux séances de fitness quotidiennes, des bras qui commencent à pendre vous obligeant à garder vos belles blouses sans manches au placard lors des beaux jours, il est des petites imperfections que certaines femmes veulent bien se débarrasser.

Certaines passent sur la table du chirurgien pour embellir leur corps, d’autres incluent dans leur programme journalier le sport et les exercices physiques. D’autres encore misent sur un régime alimentaire particulier. Certaines personnes combinent toutes ces techniques. Dans tous les cas, pour une raison ou une autre, ces personnes disent aimer prendre soin de leur apparence. D’autres disent vouloir ressembler « aux filles des magazines ».

La tyrannie de l’apparence sera toujours d’actualité

Comme la mode, le stéréotype de la beauté sera toujours imposé par la société. Tantôt, la mode est à la silhouette filiforme et aux jambes fuselées. Tantôt, la tendance est au naturel. Ronde, maigre, petit ou grand, on s’assume tel qu’on est. Dans l’un ou l’autre cas, l’apparence nous sera toujours dictée, surtout dans les grandes sociétés de consommation. À chaque époque sa référence beauté.

Se préoccuper de son apparence ou au contraire s’en désintéresser reste un diktat imposé par la société. On ne parle pas ici des cas isolés, de la personnalité de chacun, mais de ces idées et ces modes véhiculées dans les médias qui créent une culture de masse.

Publié le 29/12/2015

Par le Docteur



Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires