Photo d'une intervention sur un patient pour une greffe de cheveux

Les greffes de cheveux

A propos

  • Anesthésie : locale
  • Durée intervention : deux à trois heures
  • Convalescence : deux à trois jours
  • Reprise du sport : un mois
  • Prix : 6000 à 10000 euros
  • Possibilité de prise en charge : oui

En France, la calvitie touche près de 10 millions d’hommes contre seulement 2 millions de femmes. Considérée comme une intervention chirurgicale mineure et non invasive, la greffe de cheveux est la plus fiable permettant de couvrir les zones dégarnies et lutter contre la calvitie. Cette intervention est la technique de référence et n’a pas de concurrence sur le marché à l’heure actuelle.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une intervention chirurgicale très courante pour remédier aux problèmes liés à la perte de cheveux. L’opération consiste à prélever des bulbes dans la zone de la couronne arrière où les cheveux ne tombent pas en vue de les réimplanter à l’avant du crâne, sur la partie chauve au niveau du front et de la tonsure.

Aujourd’hui, le Follicular Unit Extraction ou FUE est la technique la plus utilisée. Elle consiste à prélever directement des cheveux à leur racine à l’aide d’un instrument dédié.

Le problème essentiel des greffes de cheveux est d’obtenir une bonne densité de cheveux. Une à 3 séances sont en général nécessaires pour obtenir un bon résultat.

Dr Ktoza

Indications : pourquoi et quand faire une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux s’adresse aux personnes qui souffrent de calvitie, tout particulièrement aux individus dont la peau du crâne est visible et le front et/ou les tempes dégarnis.

Cette intervention chirurgicale est aujourd’hui sollicitée dans diverses circonstances : en cas de calvitie héréditaire le plus souvent, sur certaines cicatrices à l’origine d’une alopécie ou suite à une maladie qui touche le cuir chevelu. La perte de cheveux liée à l’âge incite aussi les patients à sauter le pas.

Comment se déroule une greffe de cheveux ?

Avant l’opération de greffe de cheveux

Tout commence par une consultation préalable avec le chirurgien. Ce dernier interroge le patient sur son état de santé et ses antécédents ainsi que sur l’histoire naturelle de sa calvitie. Un bilan sanguin et des analyses sont à prévoir selon le cas. Vous avez un délai de réflexion de 15 jours après cette première consultation pour prendre votre décision.

Durant les 2 semaines qui précèdent l’opération, il est important d’arrêter le tabac pour limiter les risques de nécrose des bulbes chevelus ainsi que la prise d’anti-inflammatoire. Les excitants, comme le café ou les boissons alcoolisées sont à proscrire la veille de l’opération. Le jour J, il est fortement conseillé de se laver les cheveux avec un shampoing doux et antiseptique. En revanche, l’application d’autres produits comme un après-shampoing ou un masque est interdite.

Pendant l’opération de greffe de cheveux

Avant de procéder à l’opération proprement dite, le chirurgien prend des photos pour pouvoir les comparer avec le résultat final. La greffe capillaire se fait dans l’immense majorité des cas sous anesthésie locale. En fonction de l’état de santé du patient, une anesthésie générale est toutefois envisageable.

Le patient s’installera en position allongée sur le ventre, sur un support adapté qui libère son visage. Le chirurgien délimite ensuite la zone à traiter et la partie donneuse qui sera rasée. Il est important de garder une petite longueur pour faciliter le prélèvement des bulbes. Lors de la phase d’implantation, le patient devra s’allonger sur le dos.

Après l’opération de greffe de cheveux

La greffe de cheveux FUE est une opération non invasive qui ne laisse pas d’importantes cicatrices. Elle ne nécessite aucun pansement. Le patient pourra directement rentrer chez lui le jour même de l’opération. Par contre, il est recommandé, voire exigé que quelqu’un vienne le chercher ou qu’il reparte en taxi. Les transports en commun ou la conduite de son propre véhicule sont fortement déconseillés après l’intervention. L’application d’un produit désinfectant est toutefois nécessaire.

Il n’est pas rare de ressentir de légers picotements et quelques tiraillements au niveau de la zone de prélèvement, mais cela reste temporaire. Le produit anesthésique infiltré au niveau du cuir chevelu va « descendre » sur le front et les paupières supérieures et être à l’origine d’un gonflement (oedème) qui sera prédominant le matin pour diminuer durant la journée. Cet oedème va persister pendant 3 jours et diminuera nettement les jours suivants pour disparaître totalement après une semaine à 10 jours . Des maux de tête sont possibles pendant la première semaine.</p

Le lendemain de l’opération, le patient peut déjà se laver la tête avec un shampooing doux et antiseptique, en étalant celui-ci délicatement avec la paume de sa main>. Les croûtes et les rougeurs qui apparaissent suite à la greffe des cheveux disparaissent au bout d’une semaine.

Les résultats

On observe la repousse des cheveux implantés les 3 à 4 mois qui suivent l’opération, à raison d’un centimètre par mois. Des contrôles réguliers restent nécessaires dans les 2 à 3 jours qui suivent la greffe et dans les mois suivants afin de juger l’évolution du résultat. Les cheveux implantés sont des cheveux prélevés sur une zone où ils sont programmés pour ne pas tomber. Ainsi, les cheveux greffés ne tomberont plus.

La durée

L’opération dure en moyenne entre 2 heures et 2h30. Cette durée dépend du nombre d’implants et de l’importance de la zone à traiter. À titre indicatif, la mise en place de 1 000 implants demande environ 3 heures. Si le nombre d’implants est élevé (plus de 3 000), l’opération de greffe capillaire sera répartie sur plusieurs séances ou peut également être réalisée lors d’une séance double voire triple.

Le prix

Une greffe capillaire coûte environ 2 500 euros pour une petite zone. Les prix peuvent atteindre 6 000 à 10 000 euros en fonction du nombre d’implants. Le mieux est de demander un devis personnalisé auprès du praticien.

Les réponses à vos questions sur les greffes de cheveux

La greffe de cheveux est-elle efficace ?

La greffe est la seule solution efficace à long terme contre la calvitie. Elle permet de retrouver une chevelure naturelle. Les cheveux commencent à repousser vers le troisième mois après l’intervention. On peut véritablement apprécier le résultat à partir du sixième mois. En revanche, cette technique ne stoppe pas la chute de cheveux. Les autres cheveux continueront de tomber, mais on pourra toujours recourir aux implants pour y remédier.

Où aller pour une greffe de cheveux ?

Ce type d’opération doit être pratiqué par un spécialiste rompu à la technique. Veillez avant tout à contacter un praticien inscrit au conseil de l’ordre des médecins et qui vous accueillera dans son cabinet pour une consultation directe. Un bon climat de confiance doit s’installer avant de sauter le pas.

Quels sont les modes d’anesthésies possibles ?

Une seule est justifiée : L’anesthésie locale, qui suffit amplement à réaliser les soins désirés. Bien réalisée, elle n’est absolument pas douloureuse. Seule la première injection peut vous provoquer une sensation de picotements, les autres seront indolores. De plus, un anxiolytique est prescrit avant les soins de façon à vous relaxer de façon efficace.

Combien de cheveux sont implantés par séance ?

Il faut discerner les cheveux et les greffons. 2 types de micro greffes sont pratiquées comportant 1 à 2 cheveux (les micro greffes) ou 3 à 4 cheveux (les mini greffes). Les premières sont destinées à être implantées sur la lisière du cuir chevelu pour éviter le phénomène de cheveux de poupée. Les secondes sont implantées plus en arrière afin de donner une densité chevelue plus importante .En moyenne , sont implantées par séances 300 à 400 micro greffes, soit 900 à 1600 cheveux qui vont pousser après une séance.

Combien de séances sont nécessaires pour un résultat satisfaisant ?

Sur une zone dégarnie, 3 à 4 séances sont en moyenne nécessaires pour obtenir une densité satisfaisante. Il faut savoir cependant que chaque étape du traitement va apporter un progrès considérable et que les résultats définitifs doivent être jugés après les différentes étapes programmés par votre chirurgien.

Quelles sont les complications de cette intervention ?

Cette technique ne comporte pratiquement aucun risque sur le plan chirurgical. La seule complication possible est la survenue, exceptionnelle, d’un hématome (collection de sang) au niveau de la zone de prélèvement de la bandelette de cheveux. Le traitement consiste alors en l’évacuation des caillots de sang sous anesthésie locale. Cela ne compromet en aucun cas la qualité de la cicatrice ni le résultat final de l’intervention.

L’aspect en cheveux de poupée est-il encore une réalité ?

L’ aspect en cheveux de poupées était dû à des greffes comportant 8 à 10 cheveux. Le résultat esthétique était alors très mauvais avec des mèches isolées de cheveux plantées de façon régulière comme des « champs de poireaux ». Avec la technique actuelle de microgreffes, le phénomène dit de « cheveux de poupée » devient une légende, et le résultat est parfaitement naturel, à l’image des cheveux primitifs.

Docteur Thierry Ktorza

A propos du Dr Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).