Adipomastie (hypertrophie de la poitrine chez l’homme)

Adipomastie (hypertrophie de la poitrine chez l’homme)

L’adipomastie désigne une surcharge graisseuse sous-cutanée localisée au niveau de la poitrine de l’homme. Attention à ne pas confondre l’adipomastie avec la gynécomastie. Cette dernière correspond au développement excessif de la glande mammaire chez les hommes. Les manifestations physiques sont similaires. L’adipomastie comme la gynécomastie donnent l’impression que l’homme a des seins.

Le développement mammaire est souvent mal vécu chez les hommes. Souvent source de complexes, ces pathologies s’accompagnent dans bien des cas de mal être et de perte de confiance en soi. Elles altèrent effectivement la représentation qu’on peut avoir de la virilité masculine.

Avant une intervention d’adipomastie

Si l’adipomastie a résisté à la musculation, la chirurgie s’avère être un traitement efficace. Avant une opération d’adipomastie ou de gynécomastie, le chirurgien vous reçoit pour une consultation préopératoire. Durant ce premier rendez-vous, le chirurgien effectue un examen clinique global et précis, expose les bénéfices et les limites de l’intervention, vous informe des risques éventuels, vous renseigne sur la nature de l’intervention, explique le choix du mode opératoire et de l’anesthésie. Il vous délivre ensuite le devis et une fiche d’information. Une mammographie est également effectuée. Si l’homme présente des glandes mammaires hypertrophiées, il subira une opération de gynécomastie. Dans le cas contraire, le chirurgien effectuera uneliposuccion.

S’ensuit un second rendez-vous, à un mois ou au plus tard à quelques jours avant l’intervention. Cette seconde consultation permettra à l’anesthésiste de faire un bilan de santé supplémentaire afin de détecter d’éventuels problèmes qui nécessitent des précautions particulières.

La chirurgie de l’adipomastie est bénigne et sans risques . Elle permet en outre de se débarrasser d’un complexe important chez l’homme.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien Esthétique , Paris
Docteur Thierry Ktorza

Pendant une intervention d’adipomastie

Si l’intervention porte sur une adipomastie, vous subirez une liposuccion des pectoraux. Pour une gynécomastie, le chirurgien procède à l’ablation des excédents de glandes mammaires. Cette opération est souvent associée à une lipoaspiration pour un résultat optimal.

Gynécomastie ou graisse (ou les deux), vous subirez dans l’un ou l’autre cas une intervention ambulatoire. L’opération dure entre une heure et 2 heures 30 selon le cas. Le chirurgien effectue une petite incision de quelques millimètres pour effectuer la lipoaspiration et/ou le retrait des excès de tissus.

Après une intervention d’adipomastie

L’intervention ne laisse qu’une fine cicatrice de moins d’un centimètre (de 3 ou 4 millimètres en moyenne). Vous pourrez ressentir des douleurs modérées après l’intervention mais rien que les analgésiques prescrits ne peuvent soulager.

Les suites opératoires sont simples et la cicatrisation rapide. Vous devez néanmoins porter un gilet compressif pendant un mois. La peau se rétractera naturellement.

Quel est le prix d’une opération d’adipomastie ?

Le prix d’une chirurgie de l’adipomastie ou de la gynécomastie varie entre 3500 et 5500 euros selon la nature de l’intervention. Ce tarif inclut bien évidemment le coût de l’intervention et les honoraires du chirurgien mais aussi des différents frais cliniques et des consultations post-opératoires.

Photos avant et après une adipomastie chez un patient de 42 ans

Photos avant et après une adipomastie

​Ce patient de 42 ans est venu consulter pour un énorme complexe concernant sa poitrine qu'il jugeait trop féminine. Une simple liposuccion de la zone concernée a permis de résoudre le problème définitivement en supprimant l'adipomastie. Les résultats sont ici à trois mois et resteront stables définitivement.

Les réponses à vos questions sur une chirurgie d’adipomastie

Peut-on chasser l’adipomastie en faisant de la musculation ?

L’adipomastie apparaît généralement comme la conséquence du surpoids ou d’une importante perte de poids. Certains traitements médicamenteux peuvent par ailleurs engendrer une lipohypertrophie. Il s’agit d’une anomalie de la répartition des tissus adipeux, engendrant dans ce cas précis une accumulation d’amas graisseux sous la peau.

Le traitement chirurgical reste la seule solution pour enlever l’excès de glande mammaire. Le sport et la musculation associé ou non à un régime alimentaire peut être efficace pour perdre la graisse de la poitrine. Mais les résultats peuvent être limités et non durables. La liposuccion reste la solution ultime à ce problème.

Dans le cas d’une gynécomastie, le sport n’y fera rien. Le traitement chirurgical reste la seule solution pour enlever l’excès de glande mammaire. Il arrive parfois que le surplus de volume mammaire soit constitué à la fois de graisse et de glande. On parle alors d’adipo-gynécomastie. Si le sport peut sensiblement réduire hypertrophie des seins, la chirurgie, reste là encore, la meilleure solution pour vous en débarrasser de façon sûre.

Quelles sont les éventuelles complications ?

Le traitement chirurgical d’une adipomastie ou d’une gynécomastie est une intervention simple avec peu de risque de complication. Néanmoins, selon le patient, on peut observer des hématomes, un retard de cicatrisation, une altération de la sensibilité ou encore une nécrose de l’aréole, bien que cette dernière complication reste très exceptionnelle.

Existe-t-il des contre-indications ?

Il y a quelques contre-indications pour la lipoaspiration et l’ablation de la gynécomastie. Il s’agit principalement de maladie spécifique comme le diabète mal équilibré ou l’hypertension instable mais aussi les traitements qui font saigner. Il est conseillé en cas de tabagisme de s’arrêter deux mois avant l’opération.

Est-ce qu’une intervention d’adipomastie ou de gynécomastie peut être remboursée par la sécurité sociale ?

Quelle que soit la motivation de l’intervention, la lipoaspiration de l’adipomastie n’est jamais prise en charge. Par contre, la chirurgie des glandes mammaires (gynécomastie) peut être remboursée sous certaines conditions, en cas de souffrance psychologique chez un adolescent par exemple. Le cas échéant, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 24 juin 2019

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *