Greffe de cheveux, solution contre la calvitie

Greffe de cheveux, solution contre la calvitie

La greffe de cheveux est aujourd’hui une intervention très courante pour remédier à un problème de perte de cheveux. On a recours à cette méthode pour regarnir une zone chauve du cuir chevelu, que la chute de cheveux soit précoce ou avancée.

Si l’alopécie touche aussi bien les femmes que les hommes, ces derniers sont les premiers candidats à la technique FUE pour cheveux (Follicular Unit Extraction). L’opération consiste à prélever les bulbes directement sur la zone occipitale du crâne pour pouvoir implanter des greffons sur la partie chauve à l’avant. Le résultat est discret et durable puisque ces nouveaux cheveux vont repousser normalement.

Avant la greffe capillaire

Avant tout acte de chirurgie, y compris la transplantation de cheveux, il faut obligatoirement observer un délai de 15 jours entre la première consultation avec le spécialiste et la réalisation de l’opération. Cette durée permet au patient de prendre sa décision sans se précipiter, mais en toute conscience, et de considérer toutes les recommandations du praticien. De son côté, le chirurgien procédera à un interrogatoire sur l’état de santé du patient et ses antécédents, ce qui peut lui amener à demander des analyses ou un bilan sanguin.

Au moins deux consultations médicales sont à prévoir avec le chirurgien pour se mettre en confiance, exposer toutes ses craintes et avoir une meilleure idée du déroulement de l’intervention. Toute information pertinente doit absolument être signalée, telle qu’un traitement médicamenteux en cours.

Pendant les deux semaines avant la chirurgie capillaire, il est vivement recommandé d’arrêter le tabac pour éliminer les risques de nécrose, ainsi que la prise d’anti-inflammatoire, comme l’aspirine. Dès la veille de l’opération, les excitants sont à proscrire : boissons alcoolisées, café, etc. On peut également déjà commencer un traitement antibiotique qui s’étalera encore sur quelques jours après la greffe de cheveux. Le jour J, il est conseillé de laver ses cheveux avec un shampoing doux et antiseptique. Il faut éviter d’appliquer d’autres produits, comme un après-shampoing ou un masque.

Si pour une raison qu’il juge nécessaire, le chirurgien prend la décision de réaliser l’opération sous anesthésie générale, il est impératif de ne rien manger au moins 6 heures avant.

Le problème essentiel des greffes de cheveux est d’obtenir une bonne densité de cheveux. Une à 3 séances sont en général nécessaires pour obtenir un bon résultat.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien Esthétique , Paris
Docteur Thierry Ktorza

Pendant la greffe de cheveux

L’opération est généralement réalisée sous anesthésie locale, et le patient doit s’allonger sur le ventre, sur un support adapté qui libère son visage. Une photographie est réalisée au préalable, qui sera ultérieurement comparée au résultat. Aucune douleur n’est ressentie pendant l’intervention. Le chirurgien commence par délimiter la zone à traiter et la partie donneuse. Cette dernière est ensuite rasée tout en veillant à conserver une petite longueur qui facilitera le prélèvement des unités folliculaires. Le patient se met ensuite sur le dos pour la phase d’implantation.

La durée de l’intervention est variable, en moyenne entre 2 heures et 3h30. Elle dépend surtout du nombre d’implants et de la zone à couvrir, par exemple environ 3 heures pour 1000 implants. Si la quantité est plus importante (plus de 3000 implants), l’opération peut être répartie sur plusieurs séances.

Après la transplantation de cheveux

Comme elle n’utilise pas de scalpel, la greffe de cheveux FUE est une opération non invasive et qui ne laisse pas d’importantes cicatrices, contrairement à la technique de la bandelette. Aucun pansement n’est donc requis. Le patient peut rentrer chez lui le jour même de l’intervention, et l’application d’un produit désinfectant peut être préconisée.

Il est possible de ressentir de légers tiraillements ou picotements au niveau de la zone de prélèvement, mais cela reste temporaire. On peut se laver la tête dès le lendemain de l’opération, toujours avec un shampooing doux et antiseptique, mais en évitant au maximum d’exposer la partie traitée à l’eau (ou brièvement).

Un œdème peut être constaté dans les 24 à 48 heures après la séance, mais disparaît au bout d’environ 3 jours. Dans la foulée (48 à 72 heures après), les implants vont présenter des croûtes et/ou rougeurs qui mettront près d’une semaine à partir. Il peut arriver que des cheveux nouvellement greffés tombent avec les croûtes, mais finissent par repousser.

Comme pour toute intervention chirurgicale, des contrôles post-opératoires sont aussi indispensables, notamment 2 ou 3 jours après la greffe de cheveux, ensuite un mois après, puis les consultations seront espacées de quelques mois pour juger de l’évolution du résultat. Des photographies seront réalisées pour mieux apprécier le résultat.

Quel est le prix d’une greffe de cheveux ?

Le tarif d’une greffe de cheveux en France tourne autour de 2 500 euros pour une petite zone, et peut dépasser 6 000 euros, voire atteindre 10 000 euros. Le prix dépend du nombre d’implants capillaires et de chaque praticien. Pour avoir un devis personnalisé, il est préférable de contacter directement le chirurgien.

Photo avant après une greffe de cheveux

Les réponses à vos questions sur la greffe capillaire

La greffe de cheveux est-elle efficace ?

Cette méthode porte réellement ses fruits. La greffe est la seule solution efficace à long terme contre la calvitie. Elle permet de retrouver une chevelure naturelle. Les cheveux commencent à repousser vers le troisième mois après l’intervention. On peut véritablement apprécier le résultat à partir du sixième mois. En revanche, cette technique ne stoppe pas la chute de cheveux. Les autres cheveux continueront de tomber, mais on pourra toujours recourir aux implants pour y remédier.

Les implants capillaires, comment ça marche ?

Cette technique consiste à prélever des cheveux directement à leur racine à l’aide d’un instrument dédié, généralement à l’arrière de la tête, cette partie étant la plus épargnée par une calvitie. Les greffons sont ensuite réimplantés sur la zone dégarnie ou clairsemée. Il s’agit d’une greffe de cheveux naturels.

Où aller pour une greffe de cheveux ?

Ce type d’opération doit être pratiqué par un spécialiste rompu à la technique. Veillez avant tout à contacter un praticien inscrit au conseil de l’ordre des médecins et qui vous accueillera dans son cabinet pour une consultation directe. Un bon climat de confiance doit s’installer avant de sauter le pas.

Quand faire des implants capillaires ?

On peut opter pour cette solution afin de corriger une alopécie qui devient inesthétique et source de complexe. C’est aussi une alternative pour les personnes dont la qualité du cuir chevelu par exemple ne permet pas la méthode du prélèvement par bandelette.

Quelle est la durée de l’intervention pour une greffe de cheveux ?

Le patient est hospitalisé une heure avant l’intervention de façon à ce qu’il se relaxe à l’aide d’une médication adaptée. L’intervention dure en moyenne une heure trente à 2 heures trente . Enfin, il est surveillé pendant deux heures au minimum dans la structure de soins. Le praticien donne son accord pour la sortie à domicile. Il peut alors rentrer chez lui avec une simple casquette sur la tête . Par contre, il est recommandé, voire exigé que quelqu’un vienne le chercher ou qu’il reparte en taxi. Les transports en commun ou la conduite de son propre véhicule sont fortement déconseillés après l’intervention.

Quels sont les modes d’anesthésies possibles ?

Une seule est justifiée : L’anesthésie locale, qui suffit amplement à réaliser les soins désirés. Bien réalisée, elle n’est absolument pas douloureuse. Seule la première injection peut vous provoquer une sensation de picotements, les autres seront indolores. De plus, un anxiolytique est prescrit avant les soins de façon à vous relaxer de façon efficace.

Est-ce une intervention lourde sur le plan chirurgical ?

Non. Il s’agit d’une chirurgie qui ne nécessite qu’une anesthésie locale et un séjour de quelques heures dans l’établissement de votre praticien. Tout à fait comparable à des soins dentaires.

Est-on marqué après l’intervention ?

Oui et il serait faux de prétendre le contraire. Le produit anesthésique infiltré au niveau du cuir chevelu va « descendre » sur le front et les paupières supérieures et être à l’origine d’un gonflement (oedème) qui sera prédominant le matin pour diminuer durant la journée. Cet oedème va persister pendant 3 jours et diminuera nettement les jours suivant pour disparaître totalement après une semaine à 10 jours . Des maux de tête sont possibles pendant la première semaine.

A quel moment peut on apprécier les résultats ?

Les cheveux implantés ne vont repousser qu’après 3 à 4 mois à raison d’un cm par mois en moyenne.

Combien de cheveux sont implantés par séance ?

Il faut discerner les cheveux et les greffons. 2 types de micro greffes sont pratiquées comportant 1 à 2 cheveux (les micro greffes) ou 3 à 4 cheveux (les mini greffes). Les premières sont destinées à être implantées sur la lisière du cuir chevelu pour éviter le phénomène de cheveux de poupée. Les secondes sont implantées plus en arrière afin de donner une densité chevelue plus importante .En moyenne , sont implantées par séances 300 à 400 micro greffes, soit 900 à 1600 cheveux qui vont pousser après une séance.

Quelle est la durée de vie des cheveux greffés ?

Les cheveux implantés sont des cheveux prélevés sur une zone où ils sont programmés pour ne pas tomber. Ainsi, les cheveux greffés ne tomberont plus.

Combien de séances sont nécessaires pour un résultat satisfaisant ?

Sur une zone dégarnie, 3 à 4 séances sont en moyenne nécessaires pour obtenir une densité satisfaisante. Il faut savoir cependant que chaque étape du traitement va apporter un progrès considérable et que les résultats définitifs doivent être jugés après les différentes étapes programmés par votre chirurgien.

Quelles sont les complications de cette intervention ?

Cette technique ne comporte pratiquement aucun risque sur le plan chirurgical. La seule complication possible est la survenue, exceptionnelle, d’un hématome (collection de sang) au niveau de la zone de prélèvement de la bandelette de cheveux. Le traitement consiste alors en l’évacuation des caillots de sang sous anesthésie locale. Cela ne compromet en aucun cas la qualité de la cicatrice ni le résultat final de l’intervention.

L’aspect en cheveux de poupée est il encore une réalité ?

L’ aspect en cheveux de poupées était dû à des greffes comportant 8 à 10 cheveux. Le résultat esthétique était alors très mauvais avec des mèches isolées de cheveux plantées de façon régulière comme des « champs de poireaux ». Avec la technique actuelle de micro greffes, le phénomène dit de « cheveux de poupée » devient une légende, et le résultat est parfaitement naturel, à l’image des cheveux primitifs.

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 09 août 2019

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *