Implants capillaires : les nouvelles techniques

Implants capillaires : les nouvelles techniques

Plus de 10 millions de Français souffrent de calvitie, et les hommes sont en première ligne. Ce problème est très mal vécu dans notre société où l’esthétique prime, une véritable source de souffrance et de complexe pour les principaux concernés. Beaucoup se tournent alors vers la greffe de cheveux. Au-delà des produits qui promettent des résultats miraculeux, les implants capillaires demeurent à ce jour la seule solution efficace, durable et définitive pour pallier à la perte de cheveux. Avec l’apparition de nouvelles techniques, les méthodes se sont affinées pour un résultat discret, imperceptible et un rendu naturel.

La FUT ou la FUSS : la méthode de la bandelette

Ces deux appellations font référence à la même technique : FUSS (Follicular Unit Single Strip) et FUT (Follicular Unit Transplantation). Cette méthode de greffe capillaire consiste à prélever des unités folliculaires à partir d’une bandelette extraite du cuir chevelu pour ensuite les transplanter sur les zones chauves ou clairsemées. Le grand avantage de cette pratique est qu’elle permet d’obtenir une grande quantité de greffons.

Le chirurgien commence par raser puis découper une bandelette sur la zone donneuse, généralement sur la partie occipitale (la nuque) et les tempes, ces zones étant préservées du problème de chute de cheveux. Cette bande d’environ 1 à 2 centimètres de large peut atteindre une quinzaine de centimètres de long, selon l’ampleur de la zone à couvrir et donc la quantité d’implants nécessaires. Le praticien détaille ensuite la bandelette de façon à récupérer les bulbes qu’il va replanter aléatoirement sur la zone dégarnie. Refermée à l’aide d’une suture, la zone de prélèvement présentera une fine cicatrice.

La FUE ou la greffe de cheveux sans cicatrice

La méthode FUE (Follicular Unit Extraction) une technique d’implant capillaire révolutionnaire, et la plus onéreuse. Elle repose également sur l’extraction des bulbes sur les zones qui ne sont pas touchées par la perte de cheveux, mais sans utiliser de scalpel.

Au lieu de tailler une bandelette, les unités folliculaires sont prélevées directement sur la zone préalablement rasée à l’aide d’un instrument spécial, le micropunch. Pour rendre les marques de rasage moins visibles, le chirurgien peut aussi procéder sur plusieurs petites surfaces qui seront par la suite dissimulées par les cheveux du dessus. Les greffons sont ensuite replantés sur la partie chauve. Il n’y a de ce fait aucune cicatrice visible ni point de suture.

Des déclinaisons de la FUE encore plus perfectionnées

Dans l’objectif d’une greffe de cheveux efficace et moins invasive, une autre méthode dans la même lignée que la FUE a vu le jour : la technique DHI (Direct Hair Implantation). Elles sont sensiblement similaires, à la différence que cette dernière technique d’implant capillaire utilise des outils particuliers et perfectionnés pour le prélèvement et l’insertion du follicule dans le cuir chevelu.

Toujours pour faciliter l’opération, la FUE automatisée mise sur l’utilisation d’un instrument automatique pour aspirer les bulbes. Ces derniers sont ainsi mieux préservés, ce qui impacte positivement sur la qualité des greffons et le résultat.

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Articles associés

Comment réduire sa poitrine ?
29 juillet 2019 • Aucun commentaire
Comment réduire sa poitrine ?

Une poitrine trop volumineuse peut vite être handicapante au quotidien. On cherche alors à perdre en tour de poitrine, de…

Cloison nasale déviée : les solutions
22 juillet 2019 • Aucun commentaire
Cloison nasale déviée : les solutions

Une légère déviation de la cloison nasale peut être sans conséquence. Néanmoins, si le septum nasal est fortement dévié, un…

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !