Lifting des bras

Le lifting des bras (ou brachioplastie)

A propos

  • Anesthésie : générale
  • Durée intervention : une à deux heures
  • Convalescence : une semaine
  • Reprise du sport : un mois
  • Prix : 3500 à 5500 euros
  • Possibilité de prise en charge : oui

Dévoiler ses bras nus l’été est inenvisageable pour de nombreuses femmes à cause d’un excès de peau disgracieux. Particulièrement affectée par la gravité, cette zone est souvent difficile à garder ferme et sculptée, même avec une activité physique régulière et une alimentation saine. Le lifting des bras vient alors résoudre le relâchement cutané accompagné ou non d’une infiltration adipeuse.

Qu’est-ce que le lifting des bras ?

Également appelé brachioplastie ou lifting brachial, le lifting des bras est une intervention chirurgicale destinée à supprimer un excès cutané observé au niveau de la partie interne du bras. En redrapant la peau, l’opération affine considérablement les bras.

Plusieurs facteurs expliquent le relâchement de la peau au niveau de la partie interne des bras. Le vieillissement favorise naturellement une perte de fermeté ainsi qu’une infiltration graisseuse. Une perte de poids importante suite à une obésité ou une grossesse est également à l’origine des excès de peau. Il arrive aussi que le relâchement cutané soit héréditaire.

La chirurgie des bras peut s’accompagner d’une séance de liposuccion afin d’éliminer les excès adipeux réticents aux activités physiques et aux régimes alimentaires. En revanche, la liposuccion n’est pas nécessaire si le bras est fripé et distendu, et ne présente pas d’excès de graisse.

Chez les patients plus jeunes, la liposuccion suffit pour redessiner les bras, rétablir leur galbe et supprimer cet aspect lourd et volumineux. La brachioplastie n’est donc pas nécessaire, car la peau présente encore une bonne élasticité qui lui permet de se redraper naturellement grâce au phénomène de rétraction de la peau obtenue par la liposuccion .

Les techniques de lifting des bras varient d’un patient à un autre :

  • Une petite incision horizontale au niveau des aisselles est parfois pratiquée pour éliminer un excès de peau mineur. La cicatrice d’incision sera alors dissimulée dans un pli naturel de l’aisselle. Les indications sont particulièrement rares pour cette technique.
  • Le lifting des bras classique prévoit dans l’immense majorité des cas l’incision dans l’aisselle associée une incision qui longe la face interne du bras. Dans ce cas, la cicatrice part du creux axillaire pour rejoindre le coude.

Technique classique donnant d’excellents résultats dès lors que l’on accepte la présence des cicatrices le long des bras. Cicatrices qui se révèlent finalement assez discrètes avec le temps.

Dr Ktoza

Indications : pourquoi et quand faire un lifting des bras ?

Plusieurs motifs incitent les patients à se lancer dans la chirurgie des bras. Les raisons esthétiques souvent liées au vieillissement ou aux grandes pertes de poids sont jusqu’à ce jour les plus courantes. Le lifting des bras vise alors à corriger une peau flétrie avec des rides et des vergetures ou un excès de peau important donnant qui génèrent un véritable complexe au moment de porter un haut à manches courtes ou de pratiquer des activités sportives.

Les personnes qui ressentent une gêne fonctionnelle au quotidien peuvent avoir recours au lifting des bras. Il arrive même que les plis et les amas graisseux occasionnent des irritations et des rougeurs.

Comment se déroule le lifting des bras ?

Avant l’opération de lifting des bras

Lors de la première consultation, le chirurgien examine minutieusement les bras du patient. Après avoir évalué l’excédent de peau, il vérifie également que le sujet ne présente pas de contre-indications et que l’intervention chirurgicale est la solution la plus adaptée à sa situation et à ses objectifs.

Le praticien informe aussi son patient des suites de l’opération et tout particulièrement de l’incision et des caractéristiques de la cicatrice qui en découle. Il lui remet ensuite une fiche d’information et un devis.

Une procédure administrative est à prévoir en cas de prise en charge par la Sécurité sociale. Dans ce cas, le chirurgien invite le patient à remplir et à adresser une demande d’entente préalable en lettre recommandée avec accusé réception à sa caisse primaire d’assurance maladie. Suite à cette formalité, le patient sera convoqué par le médecin-conseil qui communiquera sa réponse au praticien.

Les examens préparatoires se résument généralement en une prise de sang ainsi qu’une consultation auprès de l’anesthésiste au plus tard dans les 48 heures qui précèdent l’opération.

Pendant l’opération de lifting des bras

La chirurgie des bras se déroule sous anesthésie générale et l’intervention demande une hospitalisation de 24 heures. L’opération reste très peu douloureuse et dure une à deux heures selon son importance.

Après l’opération de lifting des bras

Le patient sortira du bloc opératoire avec des pansements sur les bras. Une période de convalescence de 8 jours est à prévoir. L’apparition de quelques ecchymoses n’est pas à écarter. Ces derniers s’estomperont progressivement au bout de 15 jours.

Les soins post-opératoires se limitent à une douche quotidienne. La cicatrice doit toujours être séchée avec beaucoup de soin. Dans les jours qui suivent l’opération, une infirmière diplômée d’état s’occupe des pansements jusqu’à ce que le patient soit en mesure de les réaliser.

La consommation d’alcool et de tabac est à proscrire pendant 2 semaines. La reprise des activités sportives ne sera possible qu’après un mois. Pour éviter les résultats décevants et redessiner rapidement le galbe des bras, il est recommandé de porter des vêtements compressifs pendant environ 3 semaines.

Un suivi rigoureux de l’évolution de la cicatrice par le chirurgien est indispensable durant la première année afin de dépister facilement une éventuelle cicatrisation hypertrophique. Si tel est le cas, cette dernière pourra être traitée avec des corticoïdes locaux ou des pansements siliconés. L’utilisation du déodorant ne sera possible qu’après la cicatrisation définitive.

Les résultats

Le résultat est observable dès 15 jours après l’opération et le changement est notable au bout de 3 mois. Le patient appréciera le rendu définitif après 1 an.

La durée

Une chirurgie des bras dure entre 1 à 2 heures.

Le prix

Le tarif d’un lifting des bras est compris entre de 3 500 à 6 500 euros TTC, sans prise en charge. Dans le cas contraire, le dépassement d’honoraires s’établit entre 3 500 et 4500 euros. En fonction des modalités du contrat de couverture santé du patient, sa mutuelle peut tout à fait prendre en charge ce montant.

Les réponses à vos questions sur le lifting des bras

Quels sont les risques liés à l’opération ?

Les risques sont de 3 types.

Des problèmes de cicatrisation : La cicatrisation peut poser des problèmes de fermeture dans un premier temps nécessitant des soins locaux du fait de la finesse de la peau à cet endroit le plus souvent. Puis par la suite , une surveillance de la cicatrice sera nécessaire pour dépister et traiter une éventuelle cicatrice hypertrophique.

Hématome : Il s’agit d’une collection de sang au niveau du bras qui survient en général dans les 24 heures suivant l’intervention. Cette complication est exceptionnelle.

Infection : Elle survient en général à partir du 3ème jour, la zone entourant la cicatrice devient rouge et douloureuse. Le traitement est le plus souvent local par des pansements qui vont déterger la plaie

Un lifting de bras est-il douloureux ?

Cette intervention n’est classiquement pas douloureuse. Elle se limite à une inconfortable tension dans les jours qui suivent l’intervention.

Les cicatrices sont-elles visibles ?

Les cicatrices sont placées sous les bras et sont donc très peu visibles. De sorte qu’elles ne se voient ni de face ni de dos, mais seulement si l’on regarde sous les bras. Elles vont du creux axillaire au coude. Ces cicatrices effraient souvent les patientes mais sont le plus souvent très discrètes. La peau est retendue à la face interne des bras et la cicatrice est située le long de celle-ci, de l’aisselle au coude. Mais elle est placée de telle façon que celle-ci ne se voit pas bras nus de face ou de dos. Il faut vraiment avoir les bras levés d’une façon très peu naturelle pour les remarquer.

Le lifting de bras à cicatrice courte dans l’aisselle, mythe ou réalité ?

La peau excédentaire se situe dans l’immense majorité des cas tout au long du bras. Cet excès ne peut donc être traité par une simple cicatrice dans l’aisselle. Tous les cas que j’ai pu voir en consultation de cicatrices axillaires seules ont été des échecs avec le plus souvent des brides au niveau des aisselles entraînant des gênes à l’élévation des bras. Sauf cas très exceptionnel, fuyez le praticien qui vous promet de bons résultats de chirurgie esthétique avec cette technique.

Quelle est la différence entre un lifting de bras et une lipoaspiration sans rançon cicatricielle ?

Le lifting de bras est réservé aux patientes qui présentent un excès de peau au niveau du bras associé ou non à un excès de graisse. Lorsqu’il existe un excès de graisse sans excès de peau, le traitement adéquat est alors une simple lipoaspiration

Docteur Thierry Ktorza

A propos du Dr Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).