L’injection de sérum physiologique pour avoir une poitrine généreuse

L’injection de sérum physiologique pour avoir une poitrine généreuse

Retrouver sa confiance en soi et se sentir tout simplement belle sont autant de raisons qui poussent les femmes à choisir une augmentation mammaire. Mais pour celles qui hésitent à se faire poser des implants mammaires, l’injection de sérum physiologique connaît un succès grandissant outre-Atlantique. Le point sur cette technique.

Le déroulement de l’opération

Une augmentation mammaire grâce au sérum physiologique permettra à celles qui le souhaitent d’avoir la taille de poitrine dont elles rêvent. L’injection de cette solution d’eau et de sodium est une solution éphémère, car elle se résorbe dans le sang au bout de 24 heures.

Cette technique est généralement utilisée par les médecins pour permettre à leurs patientes de se faire une idée de la forme de leurs seins si elles décident d’aller plus loin et se faire poser des implants mammaires en silicone. En effet, il est souvent difficile pour elles de s’en rendre compte sur les images en 3D sur un ordinateur. La réalité risque parfois de ne pas correspondre à leurs attentes.

Une augmentation mammaire sans risque majeur

Un médecin de Manhattan a eu l’idée de proposer l’injection de sérum physiologique pour que les femmes qui le souhaitent puissent avoir une poitrine plantureuse le temps d’une journée à la plage, ou pour pouvoir porter un décolleté vertigineux lors d’une soirée. Cette technique est supposée ne présenter aucun risque majeur pour l’organisme par son auteur, car le sérum physiologique a la même pression que le sang et la lymphe. Il n’endommagera donc pas les cellules.

Par ailleurs, les injections ne devraient pas provoquer un relâchement de la poitrine, même si la peau est distendue par la solution saline. Si cela se produit, c’est parce que les opérations ont été trop nombreuses et le liquide injecté trop important. Tout cela reste bien entendu à valider scientifiquement.

Les inconvénients à prendre en considération

L’augmentation mammaire à l’aide du sérum physiologique coûte entre 400 et 2 700 euros, un coût très élevé pour une opération dont le résultat ne durera que 24 heures. Quelques risques ne sont pas à exclure, car le principe équivaut à créer un œdème de manière artificielle. La peau risque de se distendre et de perdre son élasticité si l’on a recourt à cette technique trop souvent. L’apparition de vergetures est un risque à prendre en compte également. En outre, contrairement à un implant mammaire qui ne bougera pas, le liquide injecté se diffusera partout dans le sein, ne garantissant donc pas une forme et une symétrie parfaite.

Cette nouvelle mode n’est pour l’heure pas encore arrivée en France et n’y arrivera probablement jamais. La chirurgie “éphémère” n’est pas dans les mœurs françaises et si cela venait un jour à être envisagé en France, un cadre légal resterait à définir… Cette technique ne fera probablement plus parler d’elle dans les semaines ou les mois qui viennent et reste probablement pour le chirurgien américain qui l’a lancé un beau coup médiatique pour le chirurgien américain concerné. Si certains chirurgiens estiment qu’elle ne fera pas long feu, il est capital de créer un cadre légal à cette pratique pour éviter toute dérive.

Il est toujours recommandé de demander conseil auprès d’un médecin et chirurgien compétent si l’on envisage une opération à but esthétique.

Articles associés

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !