Ptose mammaire (ou seins qui tombent)

Ptose mammaire (ou seins qui tombent)

Les seins qui tombent (ou « ptose mammaire » dans le jargon médical) est une particularité anatomique souvent mal tolérée par les femmes. En effet, le sein se vide de son contenu et l’enveloppe de peau s’affaisse pour donner l’aspect de seins vides et tombants que l’on connaît.

Les seins étant le symbole de la féminité, la « ptose mammaire » est donc souvent perçue comme une absence de féminité à l’origine de complexes parfois très mal vécus. D’un point de vue chirurgical, la ptose mammaire est liée à une glande qui a perdu de son volume et une enveloppe de peau trop importante. La correction ne peut se faire qu’en remodelant la glande et en enlevant la peau en excès, d’où la présence inévitable de cicatrices.

C’est un motif très fréquent de consultation en chirurgie esthétique qui touche le plus souvent des jeunes femmes ayant eu d’importantes variations de poids ou des femmes plus âgées en raison des dégâts occasionnés par les grossesses ou simplement par le temps qui passe. La chirurgie de l’obésité avec les grandes pertes de poids associées sont également des grands pourvoyeurs de demande de correction de ptose mammaire.

Avant une ptose mammaire

La consultation initiale est très importante car elle permet au chirurgien d’analyser l’importance de la ptose mammaire et d’apporter aux patientes la réponse adaptée en terme de technique opératoire. Plus la ptose est importante et plus la peau en excès à retirer sera importante, et donc par voie de conséquence plus les cicatrices seront importantes. Et là il existe toujours un conflit entre la patiente qui désire le moins de cicatrices possibles et le chirurgien qui a besoin de réaliser des cicatrices pour corriger efficacement la ptose mammaire.

A l’issue de cet examen clinique, il sera essentiel de bien discuter avec le chirurgien pour choisir la technique qui vous convient le mieux et qui vous donnera entière satisfaction. Cela nécessite une grande capacité d’écoute de la part du chirurgien…mais également de la patiente. De cette réflexion commune naîtra à coup sûr le succès et la satisfaction entière et totale de la patiente.

Dès lors un devis et une fiche d’information vous seront remis. Dans cette chirurgie de ptose mammaire, le délai de réflexion est important pour pouvoir assimiler les informations reçues et prendre LA bonne décision. Une seconde consultation si elle n’est pas obligatoire est cependant recommandée. Les examens complémentaires seront une prise de sang, une consultation avec l’anesthésiste ainsi qu’une échographie et parfois une mammographie de contrôle.

Il faut savoir également qu’il est possible de remonter la poitrine en retirant la peau excédentaire et également associer des implants mammaires, soit pour donner de la fermeté à la poitrine soit pour apporter du volume.

Pendant une ptose mammaire

La durée d’hospitalisation est de 24 heures. Vous passerez une nuit en clinique. L’anesthésie est générale et l’intervention dure en moyenne une heure trente à deux heures trente selon l’importance de la ptose mammaire.
Cette intervention est peu douloureuse, cotée à 3 sur une échelle de dix, et les médicaments prescrits sont très efficaces.

Après une ptose mammaire

Une semaine de convalescence est habituellement nécessaire et suffisante. Selon la longueur des cicatrices, une infirmière pourra être nécessaire pour faire des soins post opératoires de qualité.Il faudra porter un soutien-gorge de maintien pendant 4 semaines environ.

En cas de cicatrices longues et particulièrement chez la fumeuse, il n’est pas rare d’avoir de petits soucis de cicatrisation nécessitant des soins locaux pendant quelques semaines. Le résultat est optimal après trois mois. Le sport pourra être repris après un mois.

Quel est le prix d’une ptose mammaire ?

Le coût d’une ptose mammaire varie de 4700 à 5900 euros TTC selon le type et l’importance de l’intervention (avec ou sans implants mammaires associés). Ce tarif inclut les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de bloc opératoire et d’hospitalisation en chambre seule ainsi que tout le suivi de consultation pendant un an.

Photo avant et après une ptôse mammaire

Photos avant et après une ptose mammaire

La ptose mammaire caractérise les « seins qui tombent » ou les seins qui sont « vides ». Ci-dessus, photo avant et après une intervention pour une ptose mammaire. Cette intervention, réalisée sous anesthésie générale, vise à enlever l'excès de peau qui enveloppe la glande mammaire.

Consultez d'autres photos avant et après une ptose mammaire.

Les réponses à vos questions sur la ptose mammaire

Quelles sont les éventuelles complications ?

  • Le risque essentiel est d’être déçu si la technique choisie n’est pas celle adaptée à vos besoins. De nombreuses femmes pensent à tort que les implants mammaires vont remonter la poitrine, ce qui est faux. Le risque étant de passer de petits seins qui tombent à gros seins qui tombent par exemple.
  • Puis ce que l’on voit le plus souvent , ce sont les problèmes de cicatrisation liés au tabagisme le plus souvent , mais également au fait que ces cicatrices sont sous tension puisqu’on retire de la peau et que l’on reconcentre le sein.
  • Ensuite on a tous les risques habituels de toute chirurgie à savoir, hémorragie, infection, phlébite, mais qui sont des risques très exceptionnels
  • Enfin il ne faut pas oublier que la ptose est quelque chose d’évolutif dans le temps puisque la poitrine est soumise à la gravitation.

Peut-on corriger une ptose et augmenter le volume des seins ?

Le seul moyen d’augmenter la taille des seins lors du traitement d’une ptose mammaire est d’y adjoindre des prothèses mammaires. Il faut en effet savoir que le fait de remonter les seins et donc de reconcentrer la glande fait perdre environ 20 % du volume des seins. Il se pose donc plus fréquemment que prévu la question de la mise en place d’un implants pour redonner du volume.

Est-ce qu’implanter des prothèses mammaires peut suffire pour corriger la ptose ?

Les prothèses vont « remplir » le sein et donner un « effet lifting » du sein mais sans les remonter réellement. Le sein sera rempli donnant l’illusion que la ptose est moins importante. Cette méthode peut donner d’excellents résultats dans les ptoses de moyenne importance en permettant d’éviter toute cicatrice importante. C’est donc une méthode très intéressante à proposer aux patientes refractaires aux cicatrices mais souhaitant un sein mieux rempli.

ptose-mammaire-cicatrice-autour-areole
Correction de la ptose mammaire avec une cicatrice minime limitée au pourtour de l’aréole (implants de 350ml)

Quels sont les modes d’anesthésie ?

La chirurgie de la ptose mammaire est réalisée sous anesthésie générale. L’anesthésie locale n’est pas envisageable dans ce cas.

Est-ce que la poitrine risque de retomber par la suite ?

Toute la science du chirurgien consiste à corriger la ptose mammaire afin que le résultat soit le plus durable possible dans le temps. On peut raisonnablement espérer un résultat satisfaisant pendant 10 ans. Cependant, l’intervention corrige mais ne solutionne pas le processus de chute de la glande mammaire et d’altération de la peau dans le temps. Le résultat n’est donc pas définitif et dépend également de la qualité de la peau de chaque patiente.

Existe-t-il un retentissement sur la sensibilité des seins ?

L’intervention peut avoir un retentissement sur la sensibilité du sein mais ce retentissement est le plus souvent transitoire. Une récupération de la sensibilité s’observe après quelques mois dans l’immense majorité des cas. Dans de très rares cas, la récupération peut être incomplète, voire totale exceptionnellement.

L’allaitement est-il possible après l’intervention ?

Tout dépend de l’importance de la ptose. Si celle ci est importante, les possibilités d’allaitement seront compromises. Si la ptose est modérée, les possibilités d’allaitement seront conservées. Ce n’est qu’à l’issue de l’examen clinique en consultation que je pourrais répondre à cette question. Il est cependant fortement conseillé d’attendre au minimum un an avant d’entreprendre une nouvelle grossesse afin que le résultat soit parfaitement stabilisé.

Est-ce que les cicatrices s’estompent avec le temps ?

Par définition des cicatrices ne disparaissent jamais mais elles vont s’atténuer fortement. Elles sont fines au début puis vont rougir et s’épaissir pendant un mois environ. A partir du 2ème mois, elles vont devenir plus fine et pâlir progressivement pour devenir claires après 6 mois à un an. Les cicatrices les plus « visibles » sont la périaréolaire et la verticale car la tension est la plus importante à ce niveau. La cicatrice horizontale de l’ancre de marine est la plus fine du fait du peu de tension à ce niveau.

Quelles sont les différents types de cicatrices ?

Ptose mammaire et cicatrice limite visible

La simple mise en place de prothèses mammaires

Parfois suffisante pour regalber un sein légèrement affaissée. La cicatrice nécessaire est alors située dans la moitié inférieure de l’aréole ou au niveau du sillon sous mammaire. Les cicatrices sont alors à la limite de la visibilité.

Technique du round block

Cette technique consiste à avoir des cicatrices tout autour de l’aréole, sachant que la peau résequée le sera seulement autour de l’aréole. C’est une excellente technique pour les ptoses modérées à moyennes. Les cicatrices sont plus visibles mais elles restent situées autour des aréoles seulement.

Ptose mammaire et cicatrice via round block
Ptose mammaire et cicatrice avec technique verticale

La technique verticale

Les cicatrices sont situées alors autour de l’aréole et verticalement jusqu’au sillon sous mammaire. Ces cicatrices permettre de retirer plus de peau que précédemment essentiellement sous l’aréole. C’est une technique qui donne une très jolie forme et qui corrige très efficacement les ptoses moyennes.

L’ancre de marine ou cicatrice en T inversé

On ajoute à la cicatrice précédente une cicatrice verticale au niveau du sillon sous mammaire. C’est la technique de choix des ptoses importantes. Les résultats sont excellents en terme de forme et de tenue dans le temps car on peut alors retirer beaucoup de peau en excès.

Dernières actualités sur la ptose mammaire

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




Vos derniers commentaires

  • Boni

    9 avril 2018

    Bonjour docteur, je m’adresse a vous au nom de mon épouse qui désirerait corriger son soucis de ptose mammaire.
    Nous avons déjà vu en province un chirurgien qui nous a dit qu’il faudrait faire des cicatrices verticales.
    Ma première question, est ce que cette cicatrice doit forcement être verticale ou peut elle être orienté différemment ?
    Ma deuxième question , en tant que chirurgien esthétique, que pouvez vous faire au niveau, justement, de l’esthétique de ces cicatrices ?
    A quoi peut on s’attendre de votre part, sachant que mon épouse cherche à ce qu’elle soit les plus discrètes et invisibles possibles …
    Ma troisième question? Peut on tatouer sur ces cicatrices ? et si oui au bout de combien de temps ?
    D’avance merci pour vos réponses …

    • Docteur Thierry Ktorza

      Docteur Thierry Ktorza

      14 avril 2018

      Bonjour
      La longueur des cicatrices dépend essentiellement de l’importance de la ptose mammaire. La cicatrice doit effectivement être verticale . Des essais de cicatrice latérales ont été en vogue il y a de nombreuses années et cela donnait de mauvais résultats cosmétiques.
      Je travaille toujours dans le but que les cicatrices soient les plus discrètes possibles mais cela dépendra également de la capacité de cicatrisation de votre épouse.
      Oui, il est possible de tatouer des cicatrices lorsqu’elles sont définitives , c’est à dire après un an.

  • Baira

    8 avril 2018

    Bonjour , j ai accouché en janvier 2018 et j’allaite mon petit , je compte l’allaiter jusqu’à ces 6 mois (juin 2018) . J’ai remarqué que ma poitrine tomber beaucoup plus que avant et je souhaiterai donc la faire remonter mais sans mettre s’implant . Quel serai le coût ? Je compte refaire un enfant dans 3 ans , es ce que sa gachera le travaille que j’aurai fais sur ma poitrine ?

    Cordialement

    • Docteur Thierry Ktorza

      Docteur Thierry Ktorza

      14 avril 2018

      Bonjour
      Le tarif pour la correction d’une ptose mammaire sans implants varie de 4500 à 5900 euros TTC selon l’importance de l’intervention. Ce prix inclut toutes les prestations nécessaires à l’intervention (frais de clinique et de bloc opératoire, honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste).
      La poitrine va ensuite évoluer selon les étapes de la vie. Il est vrai que les variations de poids peuvent impacter le résultat cosmétique de votre intervention. Tout va dépendre du poids pris au cours de la grossesse.

  • Alice

    2 avril 2018

    Bonjour,

    J’ai actuellement 18 ans et je suis très complexé par ma poitrine. En effet j’ai perdu beaucoup de poids récemment et mes seins en ont fait les frais, ils tombe et je remarque que j’ai très clairement un excèdent de peau sur cette zone. Je me demandais donc si une ptose mammaire pourrait m’aider à surmonter mon complexe. Et sachant que je fais actuellement un 85C vais-je perde beaucoup de tailles où est-il possible qu’elle reste la même?

    Cordialement

    • Docteur Thierry Ktorza

      Docteur Thierry Ktorza

      14 avril 2018

      Bonjour,
      En principe , votre volume va rester sensiblement le même. Même s’il faut savoir que plus le volume sera réduit et moins les seins retomberont par la suite.

  • Alex

    18 mars 2018

    bonjour,
    Pouvez-vous me dire si l’opération qui permet de se faire remonter les seins laisse des cicatrices importantes et à partir de quand ces cicatrices disparaissent (si elles peuvent disparaître) ?
    En vous remerciant

  • A

    16 mars 2018

    Bonjour , j’ai 27 ans. Je fais du 90D. Et je fais aussi beaucoup de sport. L’été dernier j’avais entamé un programme de « sèche » pour perdre du gras. J’ai donc perdu des seins et eu cette effet de seins vide. J’ai donc stopper la sèche. J’ai retrouver mon poid standard (Qui n’est pas excessif, 57 kilos pour 1m55) j’ai retrouvé ma taille de poitrine, sauf que je trouve que celle ci s’est affaissée. Et sa devient un gros complexe de jours en jours. Je ne sais pas quoi faire. J’aimerais ne pas perdre ma taille, juste les remonter. Serait-il possible ? A quel tarif ?
    Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *