Le retrait des implants mammaires

Le retrait des implants mammaires

A propos

  • Anesthésie : générale ou locale
  • Durée intervention : trente minutes à deux heures
  • Convalescence : quelques jours
  • Reprise du sport : deux semaines
  • Prix : 3500 à 5500 euros
  • Possibilité de prise en charge : En cas de rupture associée

Les prothèses mammaires vivent des heures difficiles. Tout a commencé par le scandale sanitaire lié aux prothèses mammaires PIP. Puis est venu la découverte du Lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants mammaires texturés. Enfin, le très controversé syndrome ASIA a également instauré le doute chez les porteuses d’implants mammaires. Pour toutes ces raisons, aujourd’hui la demande de retrait d’implants n’a jamais été aussi forte. Ces patientes se posent alors de nombreuses questions, à savoir comment va se comporter leur poitrine au retrait des implants ? Quel sera l’aspect des seins ? Voici des éléments de réponse pour mieux vous guider.

Qu’est‐ce qu’un retrait des implants mammaires ?

Le retrait des implants mammaires est une procédure qui consiste à retirer des implants existants. Pour enlever les prothèses mammaires, des incisions sont effectuées à l’emplacement des cicatrices initiales lors de la chirurgie d’augmentation mammaire. Les implants sont normalement placés en arrière du muscle pectoral le plus souvent ou parfois en arrière de la glande mammaire.

Une fois les implants retirés, les nouvelles incisions sont suturées. La loge qui a contenu les implants se rétracte et les seins retrouvent un aspect normal. Selon les cas, la patiente peut avoir besoin ou souhaite dans le même temps un lifting des seins.

Indications : pourquoi et quand retirer les implants mammaires ?

Le risque de rupture d’implant fait partie des raisons qui poussent les femmes à retirer leurs prothèses après quelques années. Ce risque dépend du type d’implant utilisé. Concernant les implants PIP qui ne respectaient pas les normes sanitaires, ils ont été retirés du marché français depuis mars 2010.

Il existe aujourd’hui 2 grands types de prothèses :

  • Les implants mammaires au gel de silicone sont les plus utilisés. En cas de rupture, le diagnostic est rapidement confirmé par une échographie ou une IRM.
  • Les implants au sérum physiologique peuvent se rompre, mais la solution saline sera naturellement résorbée par l’organisme. En cas de rupture, il reste nécessaire de retirer l’enveloppe de silicone vidée. Il est à signaler qu’en France à l’heure actuelle, plus aucun laboratoire ne commercialise d’implants en sérum physiologique. Ces implants sont donc naturellement et progressivement remplacés par les implants en gel de silicone.

Des complications comme la coque peuvent survenir après une chirurgie d’implants mammaires. Avec le temps, le corps forme autour des implants une enveloppe cicatricielle. En réaction à la présence des implants, des tissus environnants vont envelopper les implants. Ce tissu est souvent fin et sans conséquences. Lorsque le tissu cicatriciel devient épais et que le sein se rétracte sur l’implant, on parle alors de coque. Des inflammations peuvent aussi causer une calcification, rendant le sein dur. Un retrait ou en remplacement des implants et une capsulectomie sont alors parfois nécessaires

La capsulectomie permet de retirer la coque qui rend les seins distendus parfois douloureux au stade final. L’apparition de la coque peut survenir après quelques mois à plusieurs années. Leur apparition n’est pas systématique. Le taux d’apparition de coque après une augmentation mammaire est de 3 à 5 %.

Aujourd’hui, les professionnels de la santé se mobilisent et restent informés en matière d’implants mammaires. Les prothèses actuelles sont conçues avec une surface nanotexturée, réduisant les risques de coque.

Pour des raisons personnelles, vous pouvez aussi retirer vos implants mammaires. Si la taille de votre poitrine ne vous correspond plus ou si le résultat final de votre augmentation mammaire ne vous convient tout simplement pas, le retrait des implants est une procédure réversible. De nouveaux implants pourront être posés.

Certains motifs entraînent à tort la décision de retrait de prothèses mammaires. Il faut par exemple savoir que le dépistage du cancer du sein reste possible même avec des implants. Le risque de lymphome mammaire lié aux implants est également anecdotique. Selon la société américaine des chirurgiens plasticiens, le risque de ce cancer avec prothèses texturées est évalué à un cas sur 30 000 femmes implantées.

Je n’ai retiré aucun implant mammaire en 20 années de pratique et plus d’une centaine depuis deux ans, signe de la grande anxiété générée par les différentes affaires (affaires PIP, Lymphome anaplasique) sur les implants mammaires. Les risques restent cependant très exceptionnels et la popularité de cette intervention ne décroît pas.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien esthétique, Paris
Docteur Thierry Ktorza

Comment se déroule le retrait des prothèses mammaires ?

Avant un retrait des implants mammaires

La décision de retirer vos implants devra toujours passer par une consultation préalable avec le chirurgien. La visite préopératoire aide à établir si vos motivations à retirer vos implants sont justifiées. Outre les complications et les soucis esthétiques, il se peut que vous n’ayez pas besoin de retirer vos implants. Des informations seront apportées selon votre cas et un délai de réflexion vous sera ensuite accordé après cet entretien. Dans tous les cas de figure, vous seule prendrez la décision du retrait ou non des implants mammaires selon vos motivations propres , qu’elle soient justifiées ou non.

Vous serez informée de tous les éléments concernant l’intervention et recevrez le devis complet. Vous restez le décisionnaire final quant à la conduite ou non d’une opération de retrait des implants mammaires.

Pendant un retrait des implants mammaires

Le retrait des prothèses mammaires est une opération simple le plus souvent qui engendre peu de risques. Vous pouvez choisir de le faire sous anesthésie générale ou locale. L’hospitalisation est ambulatoire dans ce cas, ce qui vous permet de sortir de l’hôpital le jour même.

Pendant l’opération, de nouvelles incisions sont effectuées au niveau des zones ayant servi lors de la pose des implants. Ces incisions sont le plus souvent situées sur la zone péri-aréolaire, sous le sein à l’horizontale et rarement sur la zone axillaire ou près des aisselles. Les implants sont ensuite retirés et les incisions refermées. Vous garderez un petit pansement sur la cicatrice.

En cas de coque et d’inflammation des tissus, le retrait des implants est accompagné du retrait de la capsule fibreuse entourant les implants. Dans le cas d’une ptôse mammaire, le retrait des implants est parfois suivi d’une procédure de lifting mammaire si vous éprouvez le besoin de corriger la ptose mammaire. Selon votre souhait, les anciennes prothèses peuvent également être remplacées par de nouvelles.

Après un retrait des implants mammaires

Les soins postopératoires ne sont pas lourds et la durée de convalescence ne dépasse pas 2 jours. Un retrait des implants mammaires n’engendre aucune douleur aiguë. Le lendemain de l’intervention, vous pouvez déjà reprendre le travail. La reprise du sport est conseillée après 2 semaines.

Les résultats d’un retrait des implants mammaires

Un retrait des implants mammaires sans remplacement offre des résultats très satisfaisants dans l’immense majorité des cas. Après la chirurgie, la loge où se trouvaient les implants se rétracte et les seins reprennent leur forme initiale. Vos seins ne tomberont donc pas plus après l’intervention.

Au bout de 6 à 12 mois, vous aurez une poitrine naturelle. Le résultat final dépendra de votre anatomie avant vos opérations.

La durée d’un retrait des implants mammaires

L’intervention est plus ou moins rapide. Elle dure entre 30 minutes en cas de retrait simple à 1 heure trente à deux heures si une caspulectomie associée est souhaitée ou nécessaire.

Le prix d’un retrait des implants mammaires

En cas de rupture avérée des implants mammaires, l’Assurance Maladie peut prendre en charge le retrait des implants mammaires après une demande d’entente préalable, Dans tous les autres cas, les frais de l’intervention seront à votre charge.

En cas de retrait simple des implants mammaires sans capsulectomie l’opération coûte 3500 euros incluant les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de clinique ainsi que les visites postopératoires pendant un an. Si une capsulectomie est nécessaire ou souhaitée, le prix du retrait d’implants mammaires avec capsulectomie est de 5500 euros

  • Photos avant et après un retrait d'implants mammaires
  • Photos avant et après un retrait d'implants mammaires
  • Photos avant et après un retrait d'implants mammaires

Photo avant et après un retrait d'implants mammaires

Exemples de résultats obtenus par le Docteur Thierry Ktorza suite à cette intervention. Vous pouvez également consulter d'autres photos avant et après une abdominoplastie.

Cabinet du Docteur Ktorza à Paris, 75016

Vous avez une question ?

Le Docteur Thierry Ktorza vous accueille dans son cabinet 25, rue Raynouard 75016 Paris

Les réponses à vos questions sur le retrait des implants mammaires

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 10 février 2021

Dernières actualités sur le retrait des implants mammaires

La Malformation Des Seins
La malformation des seins

Dans l’imaginaire collectif, la chirurgie mammaire n’est qu’esthétique. Elle relève pourtant parfois de la correction pour réparer une malformation des…

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !