Implants fessiers

A propos

  • Anesthésie : générale
  • Durée intervention : deux heures
  • Convalescence : 15 jours
  • Reprise du sport : un mois
  • Prix : 8500 euros
  • Possibilité de prise en charge : non

À l’instar de l’augmentation mammaire, l’engouement pour l’augmentation des fesses est exponentiel. Depuis les États-Unis jusqu’en France, l’implant fessier reste l’une des techniques les plus demandées. C’est la garantie d’un volume plus important et d’un résultat définitif.

Qu’est-ce qu’un implant fessier ?

Le but principal de la pose d’implant fessier est l’augmentation de la taille des fesses. Les implants utilisés sont en silicone et vont généralement de 250 ml à 500 ml. Ils sont insérés dans l’épaisseur du muscle fessier pour obtenir un résultat plus galbé. Le muscle recouvre ainsi les implants fessiers et les garde en place.

L’avantage de cette intervention est l’obtention d’un galbe plus important par rapport à d’autres techniques de remodelage du fessier. Grâce à l’évolution des techniques et des implants, cette chirurgie est également plus sûre. On note de moins en moins de cas de complications. L’endoscope est parfois utilisé pour poser les implants avec précision et obtenir une jolie forme.

Les laboratoires qui proposent des prothèses de fesses sont essentiellement les laboratoires Sebbin (France) et Polytech (Allemagne). Il en existe différentes formes : rondes, anatomiques, voire biconvexes pour s’adapter à chaque morphologie. Ces implants se distinguent des prothèses mammaires par leur plus grande fermeté et l’épaisseur de leur enveloppe qui est plus importante. Ils sont conçus pour être plus résistants, compte tenu des contraintes de pression exercées sur eux.

Indications : pourquoi et quand poser des implants fessiers ?

S’il est possible de développer les muscles fessiers par la pratique régulière du sport, les personnes ayant des fesses plates ont parfois du mal à obtenir rapidement le résultat souhaité. La difficulté à augmenter le volume des fesses a de nombreuses causes possibles, dont la génétique. Selon le type morphologique ou tout simplement du fait de la vieillesse, certaines personnes présentent naturellement des fesses plates.

L’absence ou le manque de projection antéropostérieure entraîne souvent un complexe. La pose d’implants fessiers constitue ainsi une solution pour les personnes souhaitant des fesses plus arrondies ou un peu plus développées. À l’issue de l’opération, les patients retrouvent confiance en eux.

L’implant fessier reste la technique de référence en matière d’augmentation du volume fessier de par sa garantie de volume obtenu et son caractère définitif en terme de résultat esthétique.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien Esthétique , Paris
Docteur Thierry Ktorza

Comment se déroule la pose d’implants fessiers ?

Avant l’opération de pose d’implants fessiers

La consultation préopératoire est indispensable pour définir le gabarit des prothèses adapté à la morphologie de la patiente. Si vous voulez un résultat naturel où l’implant fessier ne se voit pas et ne se sent pas, le muscle fessier doit pouvoir recouvrir l’implant dans son intégralité.

Après un examen clinique, la taille idéale des implants est déterminée. On dépasse rarement 500 ml pour un implant fessier. Le volume moyen varie de 300 à 350 ml.

Il existe des contre-indications qui seront vérifiées lors de la première consultation. Comme la chirurgie d’implants fessiers est effectuée sous anesthésie générale et en position allongée, elle est déconseillée en cas de maladie cardiaque, infection générale/locale et la prise de médicaments anticoagulants. Il faut par ailleurs arrêter le tabac au moins 2 mois avant l’intervention.

Durant ce premier rendez-vous, vous pourrez poser toutes vos questions au chirurgien concernant l’intervention. Vous recevrez ensuite votre devis et une fiche d’information complète. Après un délai légal de réflexion de 15 jours minimum, la décision de vous faire opérer vous appartient. Après quoi, les devis et consentement sont signés, donnant l’aval pour une chirurgie. Au moins 48 heures avant l’opération de pose d’implants fessiers, une consultation avec l’anesthésiste est à prévoir.

Pendant l’opération de pose d’implants fessiers

L’opération se déroule sous anesthésie générale. La pose d’implants laisse des cicatrices presque invisibles. Les incisions pour insérer les prothèses fessiers sont en effet effectuées dans le pli interfessier pour être totalement dissimulées.

Deux incisions de 5 cm sont faites de part et d’autre du pli interfessier. Faire 2 incisions crée 2 loges séparées pour accueillir les implants. L’intérêt des 2 incisions au lieu d’une est d’éviter les ouvertures prématurées des cicatrices et les risques de saignement.

Pour introduire les implants en silicone, une cavité est créée dans l’épaisseur du muscle fessier. Les implants y sont ensuite insérés depuis les incisions sans endommager les muscles. En les plaçant dans ce « sandwich » de muscle, les implants ne sont pas perceptibles et on évite une dissection sous musculaire au contact du nerf sciatique. Grâce à cette procédure, les risques de déformation des implants lorsque le patient est en mouvement sont fortement atténués.

La zone d’intervention nécessite une grande précaution. La présence de l’anus à proximité exige une asepsie parfaite au cours de la pose des prothèses de fesse, mais également des soins postopératoires de qualité.Ils devront donc être faits à domicile par une infirmière diplômée d’état.

La pose d’implants fessiers peut également être associée à un lipofilling fessier pour un résultat encore plus naturel. Ces 2 techniques ne sont pas concurrentes, mais le plus souvent complémentaires.

Après l’opération de pose d’implants fessiers

Cette intervention reste lourde et beaucoup de patience et de précautions sont requises pour les suites opératoires.

La durée d’hospitalisation est de 48 heures en moyenne. Après la fin de l’opération, un pansement moulant est appliqué et vous passerez environ 2 heures en salle de réveil pour des raisons de sécurité avant de remonter dans votre chambre. Vous serez alors en position ventrale, car toute position couchée sur le dos ou assise vous sera interdite pendant 15 jours minimum. Après 48 heures, il vous pouvez vous asseoir sur les os ischions sous les fesses au bord d’une chaise ou d’un lit, ce qui pourra vous soulager un moment.

De retour à domicile, une période de convalescence de 2 semaines est nécessaire et suffisante. Le port d’un panty de contention est indispensable pendant 4 à 6 semaines. Les soins locaux doivent continuer, notamment le changement des pansements et le nettoyage des cicatrices. Ces soins sont effectués par une infirmière pendant 2 à 3 semaines.

Un pansement occlusif perméable et transparent est conseillé pour recouvrir la cicatrice. Vous pourrez vous lever, marcher et vous coucher sur le ventre. Par contre, vous ne pourrez pas vous asseoir sur vos fesses ou vous coucher sur le dos pendant deux semaines. .

Les douleurs ou sensations de tension au niveau de la zone opérée sont importantes au début de la convalescence. Elles seront calmées par des antalgiques forts et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les douleurs seront surtout présentes les 3 premiers jours suivant l’opération.

D’autres précautions sont à suivre :

  • après chaque selle, éviter de s’essuyer avec un mouvement allant vers l’arrière pendant au moins 15 jours ;
  • prendre une douche quotidienne.

Le suivi pour ce type d’opération est très régulier. Des consultations de contrôle suivront à une semaine pour vérifier les pansements, 2 semaines pour vous autoriser à reprendre le travail et vous asseoir, puis à deux mois, 6 mois et un an.

Concernant les activités sportives, elles peuvent reprendre après 3 mois. Si vous fumez, la cigarette reste déconseillée jusqu’au rétablissement complet et la stabilité des résultats. L’alcool est également prohibé pendant 3 semaines.

Les résultats d’une pose d’implants fessiers

Dès le lendemain de l’intervention, le nouveau galbe et le nouveau volume sont visibles. Le résultat définitif sera cependant appréciable après 3 à 6 mois, le temps que les œdèmes disparaissent et que les tissus s’assouplissent.

La durée d’une pose d’implants fessiers

L’opération dure environ 2 heures.

Le prix d’une pose d’implants fessiers

Le prix de cette intervention est de 8500 euros TTC, incluant les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de clinique avec 2 jours d’hospitalisation en chambre seule ainsi que toutes les visites pendant un an après l’intervention.

  • Implants fessiers photo avant et après
  • Implants fessiers photo avant et après
  • Implants fessiers photo avant et après

Photos avant et après la pose d'implants fessiers

Exemples de résultats obtenus par le Docteur Thierry Ktorza suite à cette intervention.

Cabinet du Docteur Ktorza à Paris, 75016

Vous avez une question ?

Le Docteur Thierry Ktorza vous accueille dans son cabinet 25, rue Raynouard 75016 Paris

Les réponses à vos questions sur les implants fessiers

Photo d'un implant fessier rond de chez Polytech

Photos d'un implant fessier

Les laboratoires qui proposent des prothèses de fesses sont essentiellement les laboratoires Sebbin (France) et Polytech (Allemagne). Il en existe différentes formes, rondes, anatomiques voire biconvexes (ci-contre un exemple d’implants ronds de chez Polytech). Ces implants se distinguent de leurs homologues mammaires par leur plus grande fermeté et l'épaisseur de leur enveloppe plus importantes. Ils sont fabriqués pour être plus résistants , compte tenu des contraintes de pression exercés sur eux.

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 24 janvier 2022

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.