Le lipoedème

Si vous présentez des jambes gonflées et souvent douloureuses au pincement, vous êtes peut-être atteinte d’un lipœdème. Plus communément appelé maladie des grosses jambes ou jambes poteaux, le lipoedème provoque une dysmorphie avec le reste du corps. La liposuccion ou lipoaspiration par la méthode tumescente (WAL, TAL ou Lipomatic) est la seule méthode chirurgicale qui supprime ces excès graisseux et reste à ce jour la solution définitive pour retrouver des jambes normales.

Qu’est-ce que le lipœdème ?

Le lipœdème est une pathologie caractérisée par un trouble de la formation du tissu adipeux à des endroits localisés du corps. L’amas excessif de graisse sous la peau apparaît le plus souvent sur les membres inférieurs. Selon le type de lipœdème, cette accumulation peut se former à partir des hanches, des fesses, au niveau des cuisses et des mollets et des genoux jusqu’aux chevilles, et dans certains cas au niveau des bras. Le lipoedème ne touche pas les pieds par contre.

Le lipœdème des jambes est reconnaissable par une prise de poids sans lien avec l’obésité. Le bas du corps est souvent disproportionné comparé à la partie supérieure qui reste mince. La pratique d’un sport ne permet pas de diminuer cette graisse des jambes. Le lipœdème chez les anorexiques est aussi tout à fait possible.

Les personnes atteintes sont uniquement des femmes. Les symptômes de la maladie peuvent notamment apparaître suite à des changements hormonaux, comme la grossesse ou la puberté. Les complications sont nombreuses, dont la perte de mobilité, une sensation de lourdeur et l’apparition d’hématomes due à une fragilité vasculaire.

Comment traiter un lipœdème ?

Les traitements du lipoedème sont de trois ordres, la compression par des vêtements de contention type panty, bas à varices ou autre, les drainages manuels lymphatiques dont le but est de drainer et de diminuer ces oedèmes et enfin la chirurgie que nous développerons plus particulièrement.

Les différents stades du lipœdème

Selon la sévérité de la maladie des « jambes poteaux », on identifie 3 stades d’évolution :

  • Stade I : la peau apparaît lisse, mais on note la présence de petits nodules et le tissu sous-cutané est épais.
  • Stade II : l’apparence de la peau est irrégulière et les nodules ont souvent une taille importante à la palpation. Le tissu sous-cutané est toujours épais et souple.
  • Stade III : la peau est complètement déformée, le tissu sous-cutané est à la fois épais et induré. La différence est vraiment notable par rapport au stade II. La grosseur des nodules finit par déformer les cuisses et les genoux.

Quels sont les objectifs d’un traitement chirurgical du lipœdème ?

Source de gêne et parfois même de détresse psychologique, le lipœdème peut heureusement être traité grâce à la chirurgie. Pour ce faire, la liposuccion tumescente va vous débarrasser d’une grande quantité de cellules graisseuses malades sans endommager les vaisseaux lymphatiques. ET ce grâce à une technique qui injecte une solution avec de l’adrénaline avant l’aspiration. On parle beaucoup de la liposuccion TAL, VASER, WAL ou LIPOMATIC pour préserver les vaisseaux lymphatiques tout en supprimant cette graisse excédentaire.

Contrairement à la liposuccion classique, cette technique est moins traumatisante. Votre peau se rétracte plus facilement après l’opération, s’adaptant à votre nouvelle silhouette. De plus, l’élimination en profondeur de la graisse est définitive. Même si les résultats diffèrent selon les patientes, on peut également remarquer une atténuation de la peau d’orange dans de nombreux cas. Mais pas tous malheureusement.

La lipoaspiration peut être appliquée aussi bien sur les jambes, les cuisses que les bras, les hanches et les fesses. Cette intervention chirurgicale n’est pas une méthode de substitution à la perte de poids. Elle ne remplace pas une bonne hygiène de vie et sert à éliminer les surcharges graisseuses afin de retrouver une silhouette harmonieuse.

Le traitement par liposuccion tumescente du lipoedème donne des résultats excellents dès lors qu'il est pratiqué par un chirurgien rompu à ces techniques chirurgicales"

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien esthétique, Paris
Docteur Thierry Ktorza

Avant une chirurgie du lipœdème

Le diagnostic d’un lipoedème se pose en consultation par un chirurgien expérimenté. Il va évaluer le déséquilibre de la silhouette et l’épaisseur du tissu graisseux. Un examen vasculaire est le plus souvent associé après la consultation pré-opératoire. Il s’agit d’un bilan par échographie-doppler ou IRM pour établir l’état du système veineux et lymphatique qui peut être traité en amont. Aussi, le bilan va permettre de savoir si vous présentez un lymphodème chronique par exemple. Dans ce cas, il devra être réduit avant l’opération par une compression mécanique et/ou des drainages. Si vous avez des varices, il est également conseillé de les traiter au moins six mois précédant l’intervention.

Lors de la consultation, le chirurgien expose en détail le déroulement de l’opération. Vous pourrez poser les questions qui vous préoccupent. Des photos peuvent être prises avant et après l’opération pour attester du changement. Veillez à être en bonne forme et ne prenez pas de médicament comme l’aspirine dans les 10 jours avant l’intervention.

Pendant une chirurgie du lipœdème

La durée de l’opération varie d’une heure à trois heures selon le volume de masse graisseuse à éliminer. La technique de lipoaspiration consiste à effectuer des micro-incisions peu profondes (de l’ordre du millimètre) sur la zone à traiter. Ces incisions seront cachées sous un pli naturel et s’atténuent vite après l’opération. Des canules sont ensuite introduites, effectuant une injection d’eau et une aspiration de la graisse.

Le choix de l’anesthésie est l’anesthésie générale ou la péridurale bien adaptée au lipoedème. Chaque zone sera traitée une à une. De grosses quantités sont souvent nécessaires de l’ordre de 5 à 8 litres de graisse lors d’une intervention . Deux séances chirurgicales sont parfois nécessaires même si cela reste très rare.

Après une chirurgie du lipœdème

La durée d’hospitalisation dépendra de l’importance de l’intervention. Cela varie de quelques heures à deux jours selon la quantité de masse graisseuse retirée. Après l’opération, on peut ressentir des courbatures et une baisse d’énergie. Cependant, les douleurs ne sont pas intenses et sont vite soulagées par la prise de calmants. L’apparition de bleus et d’un œdème au niveau de la zone traitée est normale. Ils disparaissent généralement au bout d’une dizaine de jours. Vous pourrez reprendre votre routine au quotidien au bout d’une vingtaine de jours et le sport après un mois.

Parmi les recommandations à suivre, il faut éviter de s’exposer au soleil avant trois semaines. Il est aussi impératif de porter des bas de contention élastique jusqu’à six semaines. Les premiers résultats sont visibles au bout de trois semaines environ. Le résultat définitif est par contre appréciable au bout de six mois une fois que la peau épouse parfaitement le nouveau galbe.

Combien coûte le traitement chirurgical du lipœdème ?

Tout d’abord, il faut savoir que le traitement par liposuccion du lipoedème n’est pas pris en charge par la sécurité sociale et qu’à ce jour il reste entièrement à votre charge.

Le prix varie entre 5000 et 7500 € TTC par intervention. Le devis varie en fonction essentiellement de l’importance de l’intervention , de sa durée et des quantités de graisse qu’il est nécessaire de retirer.. Ce tarif comprend les frais de bloc opératoire et les frais d’hospitalisation ainsi que les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste..

Cabinet du Docteur Ktorza à Paris, 75016

Vous avez une question ?

Le Docteur Thierry Ktorza vous accueille dans son cabinet 25, rue Raynouard 75016 Paris

Les réponses à vos questions sur le lipœdème

Comment savoir si on est atteint de lipoedème ?

Certains symptômes devraient vous alarmer, à savoir l’impossibilité de perdre du poids au niveau des membres et surtout des jambes. La prise de poids n’affecte pas les pieds et les mains. La zone concernée est très
sensible et douloureuse lorsque vous y effectuez une pression. Le lipœdème fait également apparaître de la cellulite très visible en plus d’ecchymoses qui surgissent sans raison connue.

Quelles sont les causes du lipoedème ?

Les réelles causes du lipoedème ne sont pas encore connues. Les facteurs hormonaux et génétiques sont les principales pistes liées à la maladie. L’hérédité n’est pas systématique et ne connaît pas encore d’étude conséquente. Les femmes restent les principales personnes concernées par cette pathologie qui est souvent empirée par les changements hormonaux.

Quels examens permettent de poser le diagnostic de lipoedème ?

Une fois vos antécédents connus, un examen clinique auprès d’un médecin permettra de poser le diagnostic. On peut remarquer la disparition des articulations tels que les genoux et les chevilles au niveau des jambes d’un malade atteint du lipoedème. L’examen porte sur deux points, à savoir un examen physique et un examen du système vasculaire. Après cet ensemble d’examens, le médecin sera en mesure d’établir le stade de la maladie.

Combien de temps dure l’oedème après une liposuccion ?

L’oedème dure deux mois environ après une liposuccion. On peut dire clairement qu’à deux mois de l’intervention, vous aurez obtenu 70% de votre résultat et que vous serez alors pleinement satisfaite. Il peut exister une oedème persistant après une liposuccion pour des zones spécifiques comme les chevilles par exemple. Des séances de drainages lymphatiques manuels peuvent alors être utiles pour éliminer une oedème persistant.

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 07 septembre 2020

Dernières actualités sur la liposuccion

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *