La blépharoplastie (ou chirurgie des paupières)

La blépharoplastie (ou chirurgie des paupières)

La blépharoplastie est le terme médical désignant la chirurgie des paupières. On peut opérer les paupières supérieures ou inférieures. Le but de cette remarquable intervention est de rajeunir le regard. Les paupières peuvent présenter un excès de peau ou de graisse, ou les deux associés.

Pour la paupière supérieures, le vieillissement est à l’origine d’un aspect classique « en casquette ». La première plainte des patientes est de ne plus pouvoir se maquiller. Elle doivent alors tirer et tendre leur paupière pour pouvoir appliquer le maquillage. Retirer l’excès de peau des paupières supérieures permet alors d’alléger le regard et de rajeunir de façon toujours spectaculaire le visage. Un lourdeur de la paupière par excès graisseux au niveau de l’orbite peut également être corrigé.

La paupière inférieure peut également être victime d’un excès de peau mais aussi et surtout d’un excès de graisse à l’origine des classiques « poches sous les yeux ». L’excès de peau peut être traité mais il faudra être très prudent en ce qui concerne les paupières inférieures pour éviter le risque d’œil rond. Les poches graisseuses se traitent par contre très bien en les retirant purement et simplement. Ce retrait peut se faire également par l’intérieur de la paupière sans aucune cicatrice visible lorsqu’il n’existe aucun excès de peau.

Avant une blépharoplastie

La consultation initiale vise à définir si la chirurgie des paupières est justifiée dans votre cas, et si elle doit concerner les paupières du haut et/ou du bas. Pour le haut, l’excès est le plus souvent cutané et graisseux. Une petite cicatrice dans le pli de la paupière supérieure est nécessaire. Son efficacité est remarquable avec un effet rajeunissant très net.

Pour le bas, blépharoplastie inférieure, l’excès est le plus souvent graisseux et parfois seulement cutané. Une bonne tonicité de la paupière inférieure est indispensable si on veut retirer de la peau en excès. Dans ce cas seulement , une consultation chez un ophtalmologiste est nécessaire pour faire un bilan ophtalmologique et dépister d’éventuels troubles ophtalmologiques méconnus comme une sécheresse oculaire par exemple.

Une prise de sang et une consultation d’anesthésie seront nécessaires avant l’intervention si l’intervention se déroule sous anesthésie générale ou neuropleptanalgésie.

Pendant une blépharoplastie

Vous entrez en clinique le matin de l’intervention et en sortirez le plus souvent le soir même. C’est une chirurgie ambulatoire qui nécessite que vous soyez accompagnée à votre sortie et que vous ne devrez pas rester seule la première nuit qui suit l’intervention.

L’intervention dure entre 30 minutes pour deux paupières et une heure pour les quatre. A la fin de l’intervention vous aurez les yeux bandés, chose pour laquelle vous devez impérativement être tenue au courant pour éviter de paniquer au réveil. Vous garderez ce bandeau quelques heures. Pour les claustrophobes , il est toujours possible d’éviter ce bandeau en mettant de simples compresses trempées dans l’eau glacée.

Après une blépharoplastie

Chez vous , il faudra dormir avec un bandeau oculaire les premières nuit pour éviter toute introduction de poussières dans les yeux et éviter ainsi les problèmes de conjonctivites ou d’irritation conjonctivale ou cornéenne. Des gouttes ainsi que des pommades antibiotiques et à visée de protection de la cornée vous seront prescrites.

Il est préférable d’éviter la moto ou le scooter et de rester au calme avec des compresses d’eau glacée les trois premiers jours pour éviter de trop gonfler. L’alcool est également déconseillé, car cela fait gonfler.

Quel est le tarif d’une blépharoplastie ?

Le prix d’un blépharoplastie est de 3500 euros TTC pour les paupières supérieures ou inférieures et de 4500 euros TTC pour les paupières supérieures et inférieures. Ce tarif inclut les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de bloc opératoire et d’hospitalisation ainsi que le suivi des consultations pendant un an.

Dans l’immense majorité des cas, la blépharoplastie n’est pas prise en charge par la sécurité sociale car il s’agit d’une intervention purement esthétique. Une prise en charge ne peut être envisagée que chez les patients très âgés ayant un retentissement fonctionnel comme une amputation du champ visuel ou des troubles ophtalmologiques en relation avec leurs paupières distendues.

Photo avant et après une blépharoplastie supérieure et inférieure chez une femme de 55 ans

Photo avant et après une blépharoplastie

Cette intervention, qui dure entre 30 minutes et 1 heure selon le nombre de paupières, vise corriger les imperfections liées au vieillissement (poches graisseuses, paupière tombante ou fripée). Notez l'effet de rajeunissement très important de cette intervention simple.

Consultez d'autres photos avant et après sur la chirurgie des paupières.

Les réponses à vos questions sur la blépharoplastie

Quels sont les modes d’anesthésie possible ?

Tous les modes d’anesthésie sont possibles. A savoir, l’anesthésie locale, la neuroleptanalgésie, et l’anesthésie générale. Les paupières supérieures seules peuvent être raisonnablement opérées sous anesthésie locale pure avec une prémédication afin de relaxer le ou la patiente avant l’intervention.

Si les 4 paupières doivent être opérées, il est préférable d’opter pour une neuroleptanalgésie ou une anesthésie générale . Une neuroleptanalgésie est une médication par voie intraveineuse qui vous permet de vous assoupir sans être endormi profondément comme lors d’une anesthésie générale.

Combien de temps dure l’intervention ?

L’intervention dure en moyenne 1 heure pour 4 paupières et 30 minutes pour 2 paupières.

Les cicatrices sont-elles visibles ?

Pour les paupières supérieures, la cicatrice se situe sur le pli de la paupière. Elle est donc parfaitement dissimulée lorsque l’oeil est ouvert. Cette cicatrice est extrêmement peu visible démaquillée, et totalement dissimulée, maquillée.

Pour les paupières inférieures, 2 types de cicatrices sont possibles :

  • Située l’intérieur de la paupière, elle est alors totalement invisible. Cette cicatrice est réalisée lorsque la paupière inférieure possède des poches graisseuses sans peau excédentaire (paupière non fripée). Il est donc possible d’envisager la chirurgie des paupières inférieures sans cicatrices. En passant par l’intérieur de la paupière inférieure pour retirer les poches de graisse qui donnent un aspect bouffi aux yeux. Il n’y a aucune cicatrice visible sur la peau. L’autre avantage est que cela ne change en rien le regard et que cela fait disparaître complètement le risque d’oeil « rond ». D’où un aspect très naturel.Cette chirurgie des paupières est une technique très sophistiquée que peu de chirurgien esthetique pratiquent à l’heure actuelle.
  • Située sur la peau de la paupière 2mm du rebord ciliaire inférieur. Elle part de l’angle interne de l’oeil (près du nez) et va jusqu’ l’angle externe qu’elle déborde de 5 mm environ. Elle permet de retirer de la peau excédentaire quand la paupière est fripée.

Les cicatrices sont rouges ou rosée pendant quelques semaines à quelques mois. Son aspect blanc est définitif après 6 mois à un an seulement. Une cicatrice n’est jamais invisible ! Elle est plus ou moins dissimulée selon sa position, sa couleur, sa longueur ou son épaisseur. Fuyez le praticien qui vous affirme que vos cicatrices seront invisibles… Sur la paupière supérieure, il persistera un trait blanc fin dissimulée dans le pli, visible seulement si vous n’avez pas de maquillage et lorsque l’oeil est fermé (l’oeil ouvert, la cicatrice est cachée dans le pli).

Quand le résultat d’une blépharoplastie est-il définitif ?

Le résultat est considéré comme définitif après deux à trois mois. C’est le temps nécessaire à l’œdème pour disparaître dans sa plus grande partie et aux muscles périorbitaires pour reprendre leur fonctionnalité complète après l’intervention.

Comment se manifeste l’œdème dans une blépharoplastie ?

La crainte de cette intervention est le plus souvent de ne pas être présentable socialement. L’œdème peut toucher les paupières mais aussi le blanc de l’œil (chémosis) On peut donc être marqué mais dans tous les cas, cela ne dure pas très longtemps et au bout de quelques jours, on dégonfle très vite.

La blépharoplastie peut elle être réalisée au laser ?

Le laser est parfois utilisé pour lisser la peau de la paupière inférieure, mais il n’a alors aucune action sur les poches graisseuses. Ses suites sont de plus souvent longues en laissant une paupière rouge et inflammatoire. Ses risques sont de plus aussi importants que la chirurgie et pour toutes ces raisons , il est aujourd’hui de plus en plus délaissé.

Quand peut-on reprendre une activité professionnelle ?

Après ce type d’intervention, des ecchymoses sont possibles et fréquentes. L’ecchymose se traduit par un aspect bleuté localisé sur la peau. Les paupières peuvent être marquées avec un gonflement qui est généralement maximum au 3ème jour. Les fils sont retirés 5ème jour et l’on peut raisonnablement reprendre ses activités professionnelles au 8ème jour.

Quand peut-on se remaquiller ?

Dès que les fils de suture sont retirés. C’est à dire à partir du 6ème ou 7ème jour. Le processus de cicatrisation est alors terminé et il n’existe aucun risque à utiliser son maquillage de façon à dissimuler les cicatrices. Beaucoup de femmes n’osent se remaquiller après une intervention et c’est une erreur. Le maquillage donne une bonne image de ce que sera le résultat définitif, et donc une réassurance et une sérénité plus importante.

Quelles sont les complications possibles ?

Il existe différent type de complications selon la partie des yeux concernée.

Au niveau de la paupière supérieure, il peut survenir un ou plusieurs petits kystes sur le trajet de la cicatrice. C’est une complication insignifiante dans la mesure ou son traitement est extrêmement simple : Le kyste est retiré le plus souvent à l’aide de la pointe d’une aiguille. Impossibilité temporaire de fermer complètement la paupière en position allongée : Ce n’est pas une véritable complication, dans la mesure ou cet événement est temporaire (24 à 72 heures). Il sera nécessaire néanmoins de dormir avec un bandeau occlusif afin de protéger l’oeil des agressions extérieures (poussières par exemple).

Au niveau de la paupière inférieure, l’oeil rond :Il s’agit de l’arrondissement du bord supérieur de la paupière inférieure. Cette complication peut être due à une résection excessive de peau sur la paupière inférieure et nécessite de la part du chirurgien modération prudence et expérience.

Au niveau de l’oeil, Conjonctivite : Il s’agit d’une inflammation du « blanc » de l’oeil (la conjonctive) qui devient alors piqueté de rouge. Cette complication n’est pas grave dans la mesure ou son traitement est purement médical et local à base de collyre anti-inflammatoire et/ou antibiotique.

Kératite : Il s’agit d’une érosion de la cornée due à son dessèchement. Son traitement doit être préventif pendant et après l’intervention par des soins oculaires qui doivent vous être expliqués par votre praticien avec précision.

La cécité Monoculaire ou la perte de la vue d’un oeil : cette complication est exceptionnelle mais doit être connue. Son risque est de 7 sur plusieurs dizaines de milliers de cas. La cause peut être en rapport avec un spasme de l’artère qui vascularise la rétine ou avec un trouble vasculaire du nerf optique.

Les patients qui consultent pour une chirurgie des paupières ne posent jamais cette question. Cependant, l’éthique médicale impose la connaissance de tous les risques chirurgicaux tout en sachant que cette complication est tout à fait exceptionnelle

Est ce que cette intervention change le regard ?

Cette intervention ne doit pas changer le regard. Elle est uniquement destinée à corriger les imperfections liées au vieillissement (poches graisseuses, paupière tombante ou fripée). C’est une merveilleuse intervention car elle éclaire le regard, donnant un effet de rajeunissement très important.

Dernières actualités sur la blépharoplastie

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




Vos derniers commentaires

  • Xxxxxx

    2 janvier 2018

    J’ai encore une question : combien de temps faut-il totalement arrêter de fumer avant une blepharo et une rhino ? Plusieurs mois ?
    Merci beaucoup.

    • Docteur Thierry Ktorza

      Docteur Thierry Ktorza

      1 février 2018

      Deux mois d’arrêt du tabac vous permet de vous retrouver comme une non fumeuse en regard des complications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *