La chirurgie des paupières : quand y recourir ?

La chirurgie des paupières : quand y recourir ?

Des paupières qui tombent ? Un regard terne ? Des poches sous les yeux ? Tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir grâce à la blépharoplastie, la chirurgie des paupières.

La chirurgie des paupières : une chirurgie « ambulatoire »

La chirurgie des paupières, également appelée blépharoplastie, est une opération chirurgicale bénigne qui permet de corriger certaines imperfections constatées au niveau des paupières supérieures et/ou inférieures. D’une manière générale, l’objectif est de redonner au regard tout son éclat et sa jeunesse. Effectuée sous anesthésie locale le plus souvent, l’intervention dure entre une quarante cinq minutes et une heure trente, l’hospitalisation n’étant prévue que pour quelques heures.

Dans quels cas recourir à la chirurgie des paupières ?

En fonction de la partie qui fait l’objet de l’intervention, on distinguera la blépharoplastie inférieure de la blépharoplastie supérieure. Dans les cas où le chirurgien esthétique le juge utile , un bilan ophtalmologique sera effectué afin de déterminer l’existence ou non de problèmes oculaires qui peuvent nécessiter des précautions particulières.

La blépharoplastie inférieure est généralement pratiquée pour éliminer les poches sous les yeux ou les hernies graisseuses qui ternissent le regard. Ces graisses sont retirées à l’aide d’un bistouri tandis qu’un mini-lifting dont la cicatrice sera peu visible permettra de retirer l’excédent de peau, responsable des rides de la paupière inférieure.

On fera appel à la blépharoplastie supérieure pour retirer un excédent de peau formant des plis et marquant le vieillissement.Cet excès de peau peut également empêcher les femmes de se maquiller. Pour corriger cela une légère incision est pratiquée dans un pli naturel de la paupière, ce qui laissera une cicatrice, certes un peu visible juste après l’opération, mais qui disparaîtra quasiment au bout de 6 mois. Sachez entre autres qu’il est toujours possible d’associer ces deux types d’interventions.

Les consignes post-opératoires

Comme pour toute intervention chirurgicale, certaines précautions s’imposent à la suite d’une blépharoplastie pour un résultat optimal. Une convalescence de deux à trois jours est recommandée à la suite d’une blépharoplastie. Il faudra également éviter tout maquillage pendant deux semaines environ. Vous pourrez vous remaquiller à partir du 14e jour après l’intervention..

Vous pouvez constater une gêne ou une sensibilité accrue des paupières à la lumière. Le port de lunettes de soleil est donc conseillé dans les six mois qui suivent. Toute activité sportive ou susceptible de vous fatiguer ou de fatiguer vos yeux est à proscrire, car cela risque à terme de provoquer ou d’augmenter des douleurs.

Enfin, respectez scrupuleusement les soins quotidiens prescrits par votre chirurgien. Et surtout, ne prenez pas à la légère les contrôles post-opératoires qui s’imposent.

Existe t-il des effets indésirables ?

Le recours à la blépharoplastie n’est pas sans présenter de risques. Des irritations, des bleus ou encore des troubles transitoires de la vue peuvent apparaître (comme le fait de voir double dans certaines positions du globe oculaire par exemple). Heureusement, ces complications s’estompent avec le temps. Une sécheresse oculaire peut également survenir. Pour y remédier, un traitement à base de larmes artificielles peut être prescrit.

Une personne ayant subi une blépharoplastie peut aussi être sujette à la conjonctivite ou la kératite. Ces maladies se soignent facilement grâce à un collyre prescrit par le médecin.

Articles associés

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !