Gommer les rides d’expressions avec la chirurgie esthétique

Gommer les rides d’expressions avec la chirurgie esthétique

Les rides d’expression se forment suite aux mouvements répétés du visage. Au fil du temps, ces rides se creusent et deviennent de plus en plus marquées. Le lifting est une intervention chirurgicale qui permet d’y remédier. Des techniques moins lourdes produisent également des résultats satisfaisants.

Le lifting ou comment rajeunir d’une dizaine d’années

La suppression des rides d’expression peut se faire grâce au lifting facial. Avant toute intervention, une consultation avec le chirurgien est obligatoire. Il en profitera pour noter les caractéristiques du visage. Il s’enquerra également des habitudes du patient relativement au tabagisme et à la prise de certains médicaments.

Le lifting montre son efficacité sur trois zones du visage : les bajoues et le cou, les pattes d’oies et les pommettes, ainsi que le front. La technique classique consiste à retendre la peau puis à en éliminer les excédents. Il peut arriver que les muscles aient besoin d’être repositionnés. Cette technique vaut pour toutes les zones du visage où des rides sont perçues. Pour celles situées sur la partie supérieure du visage, le lifting endoscopique est une autre possibilité. Il se fait grâce à une caméra introduite par des mini-canaux qui partent de la zone capillaire. Il a pour avantage principal de limiter les cicatrices. Enfin, une troisième technique de lifting s’adresse en particulier aux patients de 40 ans, et à titre de prévention des signes de vieillesse. Il s’agit du lifting étagé qui consiste à replacer les tissus du visage par petites touches. Grâce à cette méthode, les cicatrices sont à peine visibles.

Le lifting nécessite une anesthésie générale, et l’intervention dure entre 2 et 3 heures. L’opération peut se faire sur un ou deux jours. Les résultats sont définitifs, mais ne sont visibles qu’au bout d’un mois.

L’injection d’acide hyaluronique

Réduire les signes du temps ne passe pas forcément par le bistouri. L’acide hyaluronique a fait ses preuves dans ce domaine, et séduit, entre autres, par le fait que l’intervention se réduit à une injection, souvent au moyen de canules. Cette technique présente différents autres avantages. Le produit, qui est déjà naturellement présent dans l’organisme, réduit les risques d’incompatibilité et de rejet. Les risques d’allergie sont également limités.

L’injection d’acide hyaluronique se fait au cours d’une intervention d’une demi-heure au maximum. Une anesthésie peut être nécessaire. Le résultat de l’intervention est immédiat, et il peut s’écouler douze mois jusqu’à ce que le produit se résorbe. L’intervention peut alors être refaite.

L’injection de botox ®

Le botox ® ou toxine botulique est la solution la plus fréquemment retenue pour lisser les rides du lion et les pattes d’oie. Ce produit a pour rôle de limiter, voire de paralyser la suractivité des muscles. Cette suractivité cause en effet la formation des rides d’expression. Le botox ® est injecté directement dans les muscles à l’aide d’une aiguille très fine. Ici aussi, l’intervention dure une trentaine de minutes.

Aucune anesthésie n’est nécessaire, mais l’application d’une crème anesthésiante demeure une option. Juste après l’injection, il est tout à fait possible de reprendre ses activités normales. Le résultat s’apprécie au bout d’une semaine, deux au maximum. Les effets sont maintenus pendant six mois, et l’intervention peut être réitérée à cet instant.

Articles associés

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !