La chirurgie du nez : une opération courante

La chirurgie du nez : une opération courante

Comptant parmi les interventions les plus pratiquées, la chirurgie du nez vise à soigner l’esthétique du visage ou corriger un problème qui occasionne une gêne respiratoire. Découvrez les principaux types d’intervention sur cette partie du visage.

Chirurgie esthétique du nez : quelles sont les différentes opérations ?

La chirurgie nasale s’applique à de nombreuses opérations esthétiques ou fonctionnelles. Ainsi, pour retrouver un meilleur aspect de cet attribut esthétique situé au milieu du visage, ou pour retrouver un confort de vie en rétablissant une respiration normale, les chirurgiens rhinoplasticiens maîtrisent aujourd’hui un large panel de techniques et de technologies qui permettent de réduire au maximum les cicatrices et les douleurs postopératoires.

Voici quelques-unes des interventions les plus courantes en rhinoplastie

Les bosses

La bosse du nez résulte d’une légère excroissance qui déforme l’arête du nez et lui donne un aspect disgracieux. La chirurgie de la bosse du nez consiste en une ostéotomie, c’est-à-dire un râpage ou d’une ablation de l’os proéminent sur l’arête afin d’affiner le profil. Il faudra par la suite stabiliser la structure osseuse et cartilagineuse pour que le résultat soit pérenne au fil des années.

La pointe du nez

Inné ou à la suite d’un traumatisme, un nez peut avoir une pointe disgracieuse à cause d’une structure tombante, d’une proéminence, d’une fente trop prononcée, d’une largeur excessive ou encore d’une asymétrie. L’opération de la pointe du nez consiste en une restructuration de la structure cartilagineuse, mais aussi de la peau qui repose dessus afin d’avoir un résultat harmonieux et symétrique.

Le nez épaté et large

Le nez épaté et large est un trait anatomique que de nombreuses personnes souhaitent affiner. La rhinoplastie d’un nez large consiste non seulement à remodeler l’arête, la pointe et les narines, mais également à retravailler la peau qui est souvent plus épaisse.

La déviation de la cloison nasale

La déviation de la cloison nasale, qui peut être naturelle ou le résultat d’un choc au visage, occasionne parfois une gêne de la respiration ou encore un ronflement excessif durant la nuit. De plus, il est fort possible que l’aspect extérieur soit affecté. Sa correction est donc à la fois fonctionnelle et esthétique.

A qui s’adresse la chirurgie du nez ?

Avec plusieurs milliers d’interventions réalisées chaque année en France, la chirurgie du nez est l’une des opérations esthétiques les plus courantes. Hommes et femmes peuvent, sans distinction, remodeler leur nez et ainsi gommer les complexes liés aux aspects disgracieux. Un bilan psychologique est cependant nécessaire avant toute intervention, pour s’assurer de l’utilité de l’opération pour le patient. Les adolescents à partir de 16 à 17 ans peuvent envisager une rhinoplastie si la détresse morale liée aux formes disgracieuses du nez est avérée. À cet âge en effet, la croissance osseuse au niveau du visage est terminée.

La chirurgie du nez est-elle remboursée ?

La rhinoplastie est remboursée si et seulement si elle vise à corriger une malformation qui affecte la santé du patient. De ce fait, la correction d’une cloison nasale en vue de mieux respirer est prise en charge par la Sécurité Sociale. Autrement, pour les opérations purement esthétiques, il n’y a pas de remboursement. Le prix d’une intervention varie de 2500 euros à 5000 euros et même plus selon la complexité de l’intervention.

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Articles associés

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !