Les injections d’acide hyaluronique dans les seins

Vous êtes nombreuses à nous demander des précisions sur le sujet. Cette technique est-elle une alternative nouvelle à l’augmentation mammaire par prothèses mammaires ?

Augmentation mammaire et injection d'acide hyaluronique

Interdiction de l’augmentation mammaire par injection d’acide hyaluronique

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a interdit, le 26 août 2011, aux chirurgiens plasticiens la pratique d’augmentation mammaire par injections d’acide hyaluronique.

En effet, ce produit pourrait perturber le bon dépistage radiologique du cancer du sein. Il s’agit d’un véritable enjeu de santé publique quand on connaît l’incidence actuelle croissante du cancer du sein. « Les perturbations, à la fois sur la palpation et l’interprétation des examens d’imagerie, sont susceptibles d’engendrer un retard de dépistage ou de diagnostic des pathologies mammaires« , explique l’Afssaps, dans sa décision. « Aucun événement indésirable grave n’a été mis en évidence au cours de ces trois dernières années d’utilisation, en France comme en Europe« , a cependant ajouté l’Afssaps.

C’est une mesure de précaution justifiée par le fait que ce produit peut perturber le dépistage des tumeurs dans la poitrine. Ce qui n’est pas le cas de l’implantation de prothèses mammaires. Il n’y a à ce jour et après trois années d’utilisation aucun événement indésirable grave impliquant l’acide hyaluronique dans la poitrine sur 2 500 femmes qui l’ont utilisé en France pour une augmentation mammaire. Cette décision ne remet pas en cause par contre l’utilisation de produits injectables dans d’autres parties du corps (visage, fesses, mollets ou comblement des rides).

Elle est donc aujourd’hui tout à fait illégale sur le sol Français. On peut toutefois expliquer son principe dans les lignes suivantes

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Le laboratoire Q-Med a mis au point un acide hyaluronique destiné à être injecter dans les seins. L’acide hyaluronique est un produit de comblement largement utilisé en médecine conventionnelle (en orthopédie par exemple) et en médecine esthétique (comblement des rides de la face). Son efficacité a fait ses preuves dans ces différents domaines à des quantités n’excédant pas quelques ml. Pour la poitrine, les quantités sont de 100ml par sein, et donnent des augmentations mammaires n’excédant pas 200ml en équivalent de volume des implants mammaires.

Qu’est-ce qu’une injection d’acide hyaluronique ?

Son principe repose sur une augmentation mammaire par injection d’acide hyaluronique (dont le nom commercial est le macrolane). Cette injection est faite par de grosses aiguilles introduites au niveau du sillon sous mammaire par de minuscules cicatrices d’un à deux millimètres. Cela évite la classique cicatrice de 4 cm de l’augmentation mammaire par implants.

Quel est le mode d’injection d’acide hyaluronique ?

Sur le principe, ces injections peuvent être réalisées sous anesthésie locale au cabinet. Il est à noter cependant que ce geste doit être fait dans des strictes conditions d’asepsie et qu’une réalisation dans un bloc opératoire reste souhaitable.
Le suites sont simples car la douleur post opératoire est peu importante et la reprise d’une activité professionnelle possible après quelques jours seulement.

Quel volume d’acide hyaluronique peut-on mettre dans les seins ?

Le volume maximum reste limité à un équivalent prothèse mammaire de 200ml, soit un gain maximal d’une petite taille de bonnet supplémentaire.

Quelle est sa durée d’action d’une injection d’acide hyaluronqiue ?

Ce produit (macrolane) est entièrement résorbable. Il est nécessaire de répéter les injections tous les 18 mois.

Quel est le tarif d’une injection d’acide hyaluronique ?

Le laboratoire vend le produit seul pour 3 500 euros. Auquel il faut ajouter les honoraires du chirurgien et d’éventuels frais de clinique. Sur 3 ans, cette augmentation mammaire reviendrait à 7500 euros environ contre 4500 euros TTC pour une augmentation mammaire conventionnelle par implants mammaires.

Pour conclure, l’augmentation mammaire par prothèses mammaires reste à ce jour la seule technique de référence validée scientifiquement. Les injections d’acide hyaluronique ne représentent pas une alternative à l’augmentation mammaire traditionnelle mais un moyen temporaire d’accroître de façon limitée le volume des seins sans chirurgie invasive. cette technique permet certes d’éviter une petite cicatrice et une anesthésie générale, mais elle ne permet pas un traitement définitif et limite son utilisation à une augmentation mammaire limitée.

Publié le 02/06/2017

Par le Docteur

Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires

NOUS CONTACTER

1.ÊTRE CONTACTÉ DANS LES 24HR

2.REMPLIR LE FORMULAIRE DETAILLÉ
3.NOS COORDONNÉES
Docteur Thierry KTORZA

Docteur
Thierry KTORZA

25 rue Raynouard
75116 PARIS

contact@lachirurgieesthetique.org

Tél. 01 44 05 13 15

Métro : Passy (ligne 6)

4.PRISE DE RENDEZ-VOUS