La réduction mammaire

La réduction mammaire

A propos

  • Anesthésie : générale
  • Durée intervention : 2 à 3 heures
  • Convalescence : deux semaines
  • Reprise du sport : un mois
  • Prix : 4 500 à 7 900 euros euros
  • Possibilité de prise en charge : possible (si réduction supérieure à 300 grammes par sein)

Responsable de douleurs dorsales et de ptose mammaire (seins tombants), l’hypertrophie mammaire est source d’inconfort pour de nombreuses femmes. La réduction mammaire est la solution chirurgicale pour traiter définitivement les seins trop volumineux.

Qu’est‐ce qu’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire consiste à retirer l’excès de glande mammaire et d’amas graisseux. Une grande partie de la peau sera également retirée. Durant la puberté, le développement démesuré de la glande mammaire peut entraîner une hypertrophie mammaire. Un sein peut alors peser jusqu’à 700 g contre 200 à 400 g pour un poids normal. La réduction du volume des seins par chirurgie s’avère souvent nécessaire à cause de la gêne occasionnée par une très forte poitrine au quotidien.

Une réduction mammaire signifie aussi qu’un lifting des seins sera réalisé. Après avoir enlevé une grande partie de peau et de glande mammaire, les seins doivent être remodelés. De plus, une hypertrophie mammaire entraîne un affaissement de la poitrine dû au poids des seins. La réduction mammaire va ainsi remonter les seins et leur permettre de retrouver un galbe plus arrondi.

Indications : pourquoi et quand faire une réduction mammaire ?

Cette intervention s’adresse aux patientes présentant une hypertrophie mammaire (un volume mammaire trop important), responsable le plus souvent de douleurs dorsales, à l’origine de la ptose mammaire. Outre un développement excessif des glandes mammaires, d’autres facteurs peuvent amener à avoir des seins volumineux accompagnés d’une ptose mammaire. Parmi ces facteurs, on peut citer la prise de poids après une ou plusieurs grossesses.

La nécessité d’une réduction mammaire n’est pas seulement esthétique. Elle vise à améliorer la qualité de vie des femmes. Cette opération est nécessaire quand la poitrine devient un handicap car outre le problème fonctionnel lié aux douleurs dorsales très invalidantes dans la vie quotidienne, se greffe le problème de l’estime de soi lié à une poitrine souvent très tombante et peu représentative de la féminité. Une réduction mammaire va ainsi soulager:

  • les fortes douleurs dorsales causées par le poids constant de la poitrine,
  • les douleurs au niveau de la nuque et des épaules,
  • la souffrance psychologique liée à l’hypertrophie mammaire.

Dans de nombreux cas, cette affection entraîne également des déformations de postures. Il faut attendre la fin du développement des seins pour pouvoir bénéficier d’une réduction mammaire. Il est donc préférable d’attendre la majorité et la fin de la puberté.

Après une grossesse, attendez au moins 6 mois avant de subir une opération de réduction mammaire. Si vous envisagez une grossesse ultérieure, il faudra le mentionner lors de la consultation avec le chirurgien.

La réduction mammaire permet un soulagement immédiat des douleurs et tensions dorsales par une intervention très classique et parfaitement maîtrisée de nos jours.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien esthétique, Paris
Docteur Thierry Ktorza

Comment se déroule une réduction mammaire ?

Avant une réduction mammaire

C’est pendant votre première consultation avec le chirurgien que l’on évalue la quantité de glande mammaire qui pourra être retirée. L’examen clinique prend en compte votre état de santé général et vos antécédents médicaux. Les risques sont exposés clairement et vous pourrez faire part de toutes vos inquiétudes.

Vous recevez ensuite une fiche d’information, un devis et la demande de consentement. Le délai légal de 15 jours vous permettra de réfléchir à tête reposée avant de prendre votre décision. Après le délai de réflexion et l’établissement d’une date d’opération, une visite préopératoire avec l’anesthésiste est nécessaire.

Avant l’opération, il est conseillé de faire un bilan sanguin et une échographie mammaire ainsi qu’une mammographie. Si une tumeur bénigne est dépistée, elle pourra être supprimée durant votre réduction mammaire.

Pendant une réduction mammaire

Juste avant la chirurgie, des dessins préopératoires sont tracés sur les zones à opérer. Ces lignes servent de guide durant l’opération. Avant d’entrer au bloc opératoire, vous porterez au préalable des bas de contention.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. La chirurgie proprement dite consiste généralement en 3 incisions : la première incision est faite autour de l’aréole, la deuxième incision est effectuée verticalement de l’aréole descendant vers le pli sous le sein, et si l’hypertrophie mammaire est importante, une troisième incision horizontale sera faite dans le sillon sous-mammaire.

On procède ensuite à l’ablation de l’excès de glande et graisse. Des tissus cutanés seront également retirés. Les aréoles et les mamelons sont déplacés et remontés pour redonner aux seins leur galbe. La taille et la forme de la poitrine sont ainsi ajustées.

Pour assurer une bonne symétrie, l’opération est réalisée sur une patiente en position semi-assise. Ensuite, la glande mammaire retirée du premier sein est d’abord pesée avant d’opérer le deuxième sein. Le tissu sera examiné pour éliminer toute lésion éventuelle du sein. Un bandage de soutien est mis en place à la fin de la chirurgie.

Après une réduction mammaire

Après l’opération, la phase de réveil sera assez lente. Une fois que vous aurez gagné votre chambre, l’hospitalisation dure en général 24 heures. Un temps de convalescence de deux semaines en général pourra être établi par la suite.

Le lendemain de l’opération, le bandage est enlevé et les pansements sont remplacés. Vous devrez porter un soutien-gorge en permanence pendant 4 semaines. Les fils de suture sont généralement retirés au bout de 2 semaines.

La perte de sensibilité est une question qui inquiète les patientes. Elle survient dans environ 5 % des cas et concerne la zone de l’aréole et du mamelon. Des terminaisons nerveuses sont en effet sectionnées durant l’opération, ce qui peut entraîner une perte de sensibilité. L’insensibilité peut aussi survenir suite à une réduction importante (plus de 500 à 600 g de glande mammaire retirée). La perte de sensibilité s’améliore cependant avec le temps sans récupération complète toutefois.

Si la grossesse n’est pas déconseillée après une réduction mammaire, la possibilité d’allaitement dépend du volume de glande mammaire retiré. Pour remonter les aréoles, des canaux acheminant le lait sont également sectionnés, pouvant compromettre l’allaitement. Si vous envisagez une grossesse, il est préférable d’attendre au moins un an après l’opération pour stabiliser complètement le résultat de la réduction mammaire.

Les résultats d’une réduction mammaire

Dans les premiers jours suivant l’opération, les aréoles peuvent sembler trop hautes. Il faut attendre 6 mois pour que la peau retrouve son élasticité et que la forme de votre poitrine soit stabilisée. Le résultat définitif est appréciable au bout de 12 mois.

Un suivi du résultat est primordial. Aussi, les visites de contrôle seront établies tout au long du processus de cicatrisation qui s’étend sur 12 mois

Il faut savoir que les cicatrices à la suite d’une réduction mammaire resteront plus ou moins visibles. Tout dépend de l’hypertrophie mammaire : plus les seins sont volumineux, plus les cicatrices sont importantes. La cicatrice verticale correspond souvent aux hypertrophies moyennes. En cas d’hypertrophie mammaire importante, une cicatrice horizontale dans le pli du sein sera notable. Ce point est relaté lors de la première consultation afin d’exposer la meilleure solution selon vos attentes.

À partir du deuxième mois après l’opération, les cicatrices s’affinent et deviennent blanches. Si les cicatrices peuvent être discrètes, elles ne sont jamais invisibles. Ce sont en général les cicatrices verticale et péri-aréolaire qui seront les plus visibles à cause de la tension des tissus sur ces zones.

La durée d’une réduction mammaire

Selon la quantité de glandes mammaires et de masse graisseuse à retirer, l’opération varie de 2 à 3 heures. La durée dépend également du travail de reconstruction des seins.

Le prix d’une réduction mammaire

La réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale à condition qu’un minimum de 300 g de glande par sein ait été retiré. Si ce n’est pas le cas, le tarif varie de 5500 à 7500 euros. Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de bloc opératoire et d’hospitalisation ainsi que les consultations de suivi pendant un an sont compris dans le prix.

  • Photo avant et après une réduction mammaire
  • Photo avant et après une réduction mammaire
  • Photo avant et après une réduction mammaire

Photo avant et après une réduction mammaire

Exemples de résultats obtenus par le Docteur Thierry Ktorza suite à cette intervention. Vous pouvez également consulter d'autres photos avant et après une réduction mammaire.

Les réponses à vos questions sur la réduction mammaire

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 03 février 2021

Derniers articles sur la réduction mammaire

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




    Vos derniers commentaires

    • lili

      3 mai 2021

      Bonjour,
      Peut on faire une réduction mammaire avant 18 ans?
      A partir de quelle taille est-il possible de réduire la poitrine?

      merci cordialement.

      • Docteur Thierry Ktorza

        Docteur Thierry Ktorza

        6 mai 2021

        Bonjour
        Oui, il est possible de les réduire dès que vous avez atteint votre croissance finale, soit 16 à 17 ans en moyenne. Pour le volume , il n’y a pas de règles, cela dépend du retentissement dans la vie sociale.
        Cordialement

    • PUNKA

      7 juillet 2020

      Bonjour je viens de subir une réduction mammaire. Il y’a une semaine. Je pensais que le chirurgien en aurait retirer plus ( c ‘était mon souhait )
      Je suis passés d’un 95 E a un 90D moi je souhAitais un bonnet C .
      Les infirmières me disent que les seins vont encore dégonflés. Est ce une certitude?
      Si je maigris , cette perte de poids se remarquera t il au niveau des seins?

      • Docteur Thierry Ktorza

        Docteur Thierry Ktorza

        7 juillet 2020

        Bonjour
        En effet, il faut attendre au minimum trois mois pour avoir le résultat définitif en terme de volume. Temps nécessaire à la disparition de l’œdème dans sa totalité. Si vous maigrissez, vous perdrez en effet en principe du volume sur votre poitrine.

    • Khalfallah ines

      3 mars 2020

      Bonjour, est-ce que possible de reprendre la taille des seins après une opération de réduction mammaire ?
      Merci de votre retour rapide

      • Docteur Thierry Ktorza

        Docteur Thierry Ktorza

        5 mars 2020

        Bonjour
        C’est en effet une possibilité si vous avez une forte reprise de poids. Mais si votre poids reste stable , cela n’arrive pas. Le résulta de la réduction mammaire reste stable.

    • EL IDRISSI Wafa

      31 mai 2019

      Bonjour, je voudrais faire une réduction mammaire ,j’ai vraiment une très forte poitrine(105E voir F) qui me dérange et me complexe. J’habite au Maroc mais je suis de nationalité Française ,j’aimerais savoir si je serrai prise en charge. MERCI

      • Docteur Thierry Ktorza

        Docteur Thierry Ktorza

        2 juin 2019

        Bonjour
        Une réduction mammaire est possible en effet.Pour cela , vous pouvez prendre contact avec mon assistante au 01 44 05 13 15 qui sera en mesure de vous donner un rdv de consultation.
        Cordialement

    • Mesiter

      6 mai 2019

      Bonjour,
      je souhaite faire une réduction mammaire j’aimerais savoir quel sont les prix approximatifs. J’ai 20 ans et cela fait près de 3 ans que cela me gêne (mal de dos ,mal de poitrine)…

      • Docteur Thierry Ktorza

        Docteur Thierry Ktorza

        8 mai 2019

        Bonjour,
        Les prix dépendent de l’importance de l’intervention et d’une éventuelle prise en charge par la sécurité sociale.
        Pour vous dire si une prise en charge est possible, j’aurais besoin de vous examiner. J’ai besoin d’évaluer la quantité nécessaire de glande mammaire (300 grammes minimum) à retirer pour cela. C’est le seul critère pris en charge par la sécurité sociale.
        Mais il faut compter une fourchette de prix allant de 3600 à 6900 euros selon les cas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *