Comment réduire sa poitrine ?

Comment réduire sa poitrine ?

Une poitrine trop volumineuse ou hypertrophie mammaire génère parfois un mal-être psychologique. Par ailleurs, un volume excessif des seins peut être physiquement handicapant au quotidien sans parler des douleurs dorsales et cervicales qui en découlent. La diminution mammaire se révèle efficace face à ce problème. Est-il possible de diminuer la poitrine naturellement ? Quels sont les bons conseils à savoir si on décide d’avoir recours à la chirurgie ? Voici les éléments de réponse.

Focus sur l’hypertrophie mammaire

Une hypertrophie mammaire désigne des seins trop volumineux. Plus précisément, les seins sont disproportionnés par rapport à la morphologie de la femme. Ce trouble physique s’explique par un développement excessif des glandes mammaires ou parfois, à une surcharge pondérale. En plus d’être proéminents, les seins sont aussi lourds, ce qui provoque généralement un affaissement.
L’hypertrophie mammaire n’est pas considérée comme une maladie, à moins qu’il ne s’agisse d’une macromastie. Il s’agit d’une affection causant le surdéveloppement des glandes et des tissus mammaires dont les causes restent jusque-là méconnues.

Quand l’hypertrophie mammaire est source de mal-être

Certaines femmes apprécient cette poitrine opulente. Pour d’autres, hypertrophie mammaire est synonyme de douleurs au niveau du dos, des épaules et de la nuque (les muscles dorsaux ne supportent plus le poids des seins). Une poitrine trop forte peut alors empêcher la pratique des activités physiques et du sport ou tout gêner les mouvements au quotidien.

Le surdéveloppement mammaire peut nourrir des complexes. Les répercussions psychologiques peuvent être importantes. La solution ? Diminuer la taille des seins pour avoir une meilleure estime de soi et pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie. Le recours à la chirurgie offre dans cette perspective une efficacité avérée. La question est de savoir s’il est possible de réduire la poitrine sans chirurgie.

Peut-on diminuer la poitrine naturellement ?

La réduction mammaire d’un bonnet C en bonnet B n’est pas impossible dans le cadre d’un régime amincissant. Si vous êtes en surpoids et que vous engagez un protocole d’amaigrissement (diète, sport), vos seins diminueront avec votre corps. Par contre, il est improbable de rétrécir uniquement les seins.,

Toutefois, réduire la poitrine sans chirurgie est uniquement possible pour les excès de tissus adipeux. Pour un surdéveloppement des glandes mammaires, la chirurgie reste la seule option pour enlever de la poitrine. C’est la seule option pour faire de votre bonnet F un bonnet C.

Diminuer le volume des seins grâce à la chirurgie : tout ce qu’il faut savoir

Se faire diminuer les seins est une opération chirurgicale qui se fait sous anesthésie générale. L’intervention dure entre 2 ou 3 heures mais peut prendre jusqu’à 4 heures. La technique utilisée varie d’un cas à un autre, d’un chirurgien à un autre. L’opération laisse toujours des cicatrices généralement discrètes.

Après une intervention pour réduire la poitrine, certaines ne ressentent aucune douleur. D’autres éprouvent des douleurs d’une intensité faible à modérée. Le cas échéant, le chirurgien leur prescrit des antalgiques. Après l’opération, le port d’une brassière pour maintenir les seins est obligatoire. La patiente doit aussi observer 3 à 4 semaines d’arrêt de travail et attendre au moins 1 mois avant de reprendre toute activité sportive.

Diminuer la poitrine avec la chirurgie : quid des résultats ?

Lorsque vous vous faites réduire les seins, votre poitrine révèle une forme différente dès la sortie de la salle d’opération. Les seins sont visiblement plus galbés. Néanmoins, la présence des œdèmes vous empêchera d’observer le résultat réel de l’intervention. Il faut attendre en moyenne un an avant de pouvoir apprécier l’aspect définitif de vos seins.

Attention, il est particulièrement important de savoir que si vous prenez du poids, vos seins peuvent gagner en volume du fait des excès de tissus adipeux. Auquel cas, les exercices physiques ciblés pourraient vous aider à maigrir des seins et perdre en tour de poitrine. Après une réduction mammaire, sachez que vous ne pourrez plus en principe allaiter sauf pour des réductions très modestes.

Se faire diminuer les seins : les dimensions psychologiques de la chirurgie

Une chirurgie de réduction mammaire a des incidences positives sur la vie des femmes. Quoi qu’il en soit, comme tout acte chirurgical, l’opération génère souvent stress, peur et anxiété chez les patientes, raison pour laquelle il faut être psychologiquement préparées.

Cette préparation en amont passe par plusieurs consultations préopératoires (une au moins est obligatoire) durant lesquelles le chirurgien informe la patiente de tout ce qu’il y a à savoir sur l’intervention. Le déroulement de l’opération, les douleurs post-opératoires, les résultats, les éventuels risques vous seront exposés durant ces rendez-vous. Vous prendrez ensuite la décision en toute connaissance de cause.

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Articles associés

Cloison nasale déviée : les solutions
22 juillet 2019 • Aucun commentaire
Cloison nasale déviée : les solutions

Une légère déviation de la cloison nasale peut être sans conséquence. Néanmoins, si le septum nasal est fortement dévié, un…

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !