Prothèses de mollet

Prothèses de mollet

Cette intervention s’adresse aux hommes et femmes ayant classiquement ce que l’on appelle des « mollets de coqs ». Elle est destinée à augmenter le galbe du mollet à l’aide d’une prothèse souple en gel de silicone.

L’indication est donc esthétique le plus souvent, mais il existe également des cas où à la suite d’une maladie (poliomyélite, pied-bot, maladie de Charcot Tooth, etc…) ou d’un accident, le volume du mollet s’est considérablement atrophié (parfois d’un seul coté). Les patientes ou patients venant consulter pour cette chirurgie sont souvent très complexés et pour les femmes, n’osant jamais se mettre en jupe. Si les premières indications de prothèses de mollet l’ont été pour traiter des séquelles de poliomyélite, cette chirurgie s’est élargie depuis pour des motifs purement esthétique.

Il s’agit d’une chirurgie d’une grande simplicité, dont le but est d’introduire un implant prérempli de silicone sous la gaine musculaire des muscles jumeaux au niveau des mollets. L’implant n’est jamais posé sous la peau car il serait sinon trop visible et perceptible. La cicatrice de 4 cm de longueur est dissimulée au niveau du creux poplité derrière le genou.

Avant la pose des prothèses de mollet

Le chirurgien vous examinera et vous expliquera en quoi consiste l’intervention et répondra à vos interrogations. Il vous montrera à l’aide d’implants réels le volume que votre mollet pourra prendre en volume. On pose en principe un seul implant par mollet, parfois deux mais cela reste rare car le risque est l’excès de tension sur la peau du mollet qui a du mal à se détendre (contrairement à la poitrine par exemple).

L’enjeu réel pour la femme est de pouvoir se remettre à porter des jupes. On jugera donc du succès de l’intervention si la patiente remet des jupes… A l’issue de la consultation, il vous sera remis un devis, une fiche d’information pour vous permettre de prendre votre décision en toute sérénité.

Pendant la pose des prothèses de mollet

L’hospitalisation n’est que de 24 heures. L’intervention dure en principe une petite heure et elle se déroule sous anesthésie générale ou locorégionale (rachianesthésie). Vous pourrez rentrer chez vous le lendemain de l’intervention et il est conseillé de mettre de petits talons confortables (ni trop haits , ni à plat).

Après la pose des prothèses de mollet

C’est là le plus compliqué à gérer. Tout d’abord deux semaines de convalescence sont nécessaires. Pas moins car il s’agit d’une intervention relativement douloureuse d’une part, et ensuite parce qu’il faut vraiment ne pas forcer sur ses jambes pour éviter toute tension sur les cicatrices pendant deux semaines minimum. Le risque est alors une déhiscence (ouverture) des cicatrices qui peut parfois nécessiter de retirer l’implant incriminé.

Pour le reste c’est très simple à gérer car les cicatrices sont courtes et les pansements faciles à réaliser. Des bas de contention devront être portés pendant un mois . Le résultat final est visible après trois mois.

Quel est le prix de la pose de prothèses de mollet ?

Le tarif de cette intervention est de 4800 euros TTC, incluant les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste et les frais de clinique (bloc opératoire et hospitalisation de 24 heures en chambre seule, ainsi que toutes les consultations de suivi pendant un an).

Photo avant et après des prothèses de mollets

Photos avant et après des prothèses de mollet

Photo avant et après une intervention pour une pose de prothèses de mollets chez une jeune femme de 28 ans. Les implants on été placés à l’intérieur de la gaine du muscle du mollet afin d’en augmenter le volume. Les cicatrices sont placées dans la partie haute du mollet et mesurent 3 cm de longueur.

Consultez d'autres photos avant et après la pose de prothèses de mollet.

Les réponses à vos questions sur les prothèses de mollet

Où sont placés les implants ?

Ils sont placés à l’intérieur de la gaine du muscle (appelé muscle jumeau) du mollet. Cette intervention permet donc d’augmenter le volume du mollet (mais pas de la cheville). Cette nuance est importante car bon nombre de patients ou patiente pensent augmenter le volume de la cheville, ce qui n’est pas le cas.

Y a-t-il une prise en charge possible par la sécurité sociale ?

Il peut être possible dans les cas liés à des accidents ou des maladies de demander à la sécurité sociale une prise en charge de l’intervention chirurgicale. Dans tous les autres cas, il s’agit de chirurgie esthétique, ou aucune prise en charge n’est alors possible même par votre mutuelle.

Quels sont les modes d’anesthésie possible pour des prothèses de mollet ?

L’anesthésie générale et l’anesthésie péridurale sont les deux modes d’anesthésie possible pour cette intervention. Le choix est ensuite fait en accord avec l’anesthésiste.

Combien de temps dure cette intervention ?

Cette intervention dure environ 30 minutes par coté.

Où sont placées les cicatrices après l’intervention de prothèse de mollet ?

Elles sont placées à la partie haute du mollet et mesurent 3 cm de longueur. Il s’agit de la longueur nécessaire à l’introduction de l’implant. Elles sont donc extrêmement discrètes.

Est-ce une intervention douloureuse ?

Cette intervention n’est pas douloureuse. La patiente peut ressentir une petite sensation de tension au niveau du mollet pendant quelques jours. Un oedème de la cheville peut persister pendant une petite semaine. Il existe par contre une gêne à la marche surtout gênante la première semaine et qui disparaît ensuite progressivement sur trois semaines environ. Il est toujours conseillé de porter de petits talons de 3 à 4 cm et de ne pas être à plat. C’est ainsi moins douloureux.

Quand peut-on reprendre une activité normale ?

Cette intervention étant de courte durée et très peu traumatisante, une activité normale peut être reprise après une semaine.

La prothèse se sent-elle ?

Elle est très peu perceptible pour le ou la patiente, d’abord parce qu’il est rare de se palper les mollets, ensuite parce que le gel de silicone est une substance qui a une consistance proche de la consistance des tissus.

Quelle est la durée de vie de la prothèse ?

Cette prothèse est en gel de silicone comme les implants mammaires et nécessite donc une surveillance par le chirurgien tous les deux ans environ. Il n’existe aucune raison de remplacer les implants s’ils sont intacts même après 10 ans.

Quelles sont les complications de cette intervention ?

C’est essentiellement le risque d’ouverture de la cicatrice en cas de trop fortes tension sur la peau si les implants choisis sont trop gros. Les autres complications chirurgicales sont les risques exceptionnels d’hématome, d’infection ou de phlébite. Enfin, si le chirurgien n’a pas bien expliqué ce que la patiente aura comme résultat, le risque est celui de la déception, et de ne toujours pas réussir à se mettre en jupe.

Photos des cicatrices lors de la pose de prothèses de mollet

Photos des cicatrices lors de la pose de prothèses de mollet

La cicatrice de 4 cm de longueur est dissimulée au niveau du creux poplité derrière le genou.

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *