Lifting de cuisse

Lifting de cuisse

A propos

  • Anesthésie : générale
  • Durée intervention :
  • deux à trois heures
  • Convalescence : deux à quatre semaines
  • Reprise du sport : un mois
  • Prix : 4000 à 12000 euros
  • Possibilité de prise en charge : oui

Après une liposuccion ou une perte de poids importante, un lifting des cuisses est nécessaire pour retendre et retirer l’excédent de peau . Cette technique a beaucoup progressé ces dernières années avec des résultats efficaces et pérennes dans le temps.

Qu’est-ce que le lifting des cuisses ?

Le lifting des cuisses est une chirurgie de la face interne des cuisses. En effet, cette partie du corps est souvent sujette au relâchement cutané. Le lifting est possible en cas d’excès de peau. Celle-ci est alors retendue afin de traiter l’aspect crénelé de la cuisse et l’excès de peau est retiré.

Pour traiter les plis et les irrégularités responsables de l’effet vague au niveau de la cuisse, le lifting reste une solution durable. Toute la cuisse est raffermie et retrouve ainsi un aspect lisse.

Indications : pourquoi et quand faire un lifting des cuisses ?

Après une lipoaspiration des cuisses, si l’excès de peau est trop important, la rétraction naturelle de la peau sera insuffisante. Un lifting peut alors être effectué. Ces deux interventions sont souvent associées, en particulier si la cuisse présente à la fois un excès graisseux et une peau flasque. La liposuccion permet de préserver les lymphatiques et les vaisseaux tout en assurant un meilleur résultat.

Passé un certain âge, le vieillissement cutané est très visible sur la face interne des cuisses. En plus d’être inesthétique, l’excès de peau entre les cuisses constitue aussi une gêne à cause du frottement. Il peut alors être difficile pour le patient de marcher. Dans ce cas, le lifting des cuisses permet de corriger la peau tombante.

Les variations de poids entraînent souvent un affaissement de la peau au niveau de la cuisse. Après une grossesse ou une chirurgie de l’obésité, il n’est pas rare d’avoir recours à un lifting des cuisses. Attention toutefois, car le surpoids reste l’une des contre-indications à cette chirurgie. Le but de l’intervention n’est en aucun cas de faire perdre du poids, mais bien de remodeler la silhouette.

Cette technique a beaucoup progressé ces dernières années avec des résultats efficaces et pérennes dans le temps que ce soit chez les patients ayant eu des amaigrissements importants ou chez les femmes plus âgées avec un relâchement modéré de l’intérieur des cuisses. La longueur de la cicatrice s’adapte à l’excès cutané.

Docteur Thierry Ktorza
Chirurgien Esthétique, Paris
Docteur Thierry Ktorza

Comment se déroule le lifting des cuisses ?

Avant l’opération de lifting des cuisses

La première consultation avec le chirurgien consiste à examiner les cuisses pour évaluer la quantité de peau à retirer ainsi que la longueur de la cicatrice envisagée ( si l’excès cutané est modéré et dans le sens de la hauteur, la cicatrice sera horizontale dans le pli de l’aine ; si l’excès de peau est plus important et également dans le sens de la largeur, une incision le long de la face interne sera nécessaire).

Pendant cet examen, on vérifie aussi la qualité de la peau et le tonus musculaire. Les risques et complications (infection, hématome…) seront également exposés.

Un bilan préopératoire par prise de sang est ensuite indispensable ainsi qu’une visite auprès de l’anesthésiste un mois à 48 heures avant l’opération. Vous pourrez dès lors être opéré(e).

Une prise en charge par la sécurité sociale est parfois envisageable après une demande d’entente préalable. Dans ce cas, un formulaire pré-imprimé vous sera remis, à adresser à votre caisse primaire d’assurance maladie par recommandé avec accusé réception. Dans un délai d’environ 15 jours, vous serez convoqué par le médecin-conseil de la sécurité sociale qui validera ou non l’accord. Une réponse sera alors donnée par courrier au chirurgien. Sans prise en charge, vous aurez un délai de réflexion de 15 jours après réception du devis de l’opération.

Les recommandations d’usage avant une opération de lifting des cuisses sont d’arrêter de fumer au moins 6 semaines avant l’intervention, arriver à jeun le jour de l’opération, et de ne pas prendre de l’aspirine 10 à 15 jours avant l’intervention.

Pendant l’opération de lifting des cuisses

Avant le lifting proprement dit, une liposuccion est généralement effectuée afin d’aspirer un excès de graisse. On obtient ainsi un relâchement de la peau permettant de retirer autant de peau que possible. Seule la peau en excès qui ne s’est pas rétractée subit une ablation.

L’opération est réalisée sous anesthésie générale. Selon la quantité de peau à retirer, 2 procédures sont possibles :

  • Pour un excédent de peau modéré dans le tiers supérieur de la cuisse, les incisions seront faites dans le pli de la cuisse. Dans ce cas, la cicatrice s’étendra du pli sous fessier arrière vers l’aine avant. Cette intervention ne doit pas entraîner de modification au niveau de la vulve par résection et tension excessive de la peau à ce niveau. La cicatrice sera parfaitement dissimulée dans les sous-vêtements.
  • Pour un excédent de peau important, l’incision sera verticale le long de la cuisse du pli inguinal jusqu’à l’aplomb du genou. Cet allongement de l’incision est nécessaire pour éviter une cuisse affinée avec de gros genoux. La cicatrice en T est caractéristique de cette technique.

À noter que la peau n’est pas décollée, ce qui préserve les lymphatiques et les vaisseaux et réduit donc le risque de complications comme l’hémorragie. Après les incisions adéquates, l’excès de peau est retiré puis la peau est tendue pour redraper la cuisse. La zone est ensuite suturée et pansée.

Après l’opération de lifting des cuisses

La durée d’hospitalisation est en moyenne de 3 à 4 jours. Après un passage en salle de réveil, vous remonterez ensuite dans votre chambre pour le début de la convalescence. Le lendemain, le pansement est retiré est remplacé par un panty compressif qui devra être porté tous les jours pendant un mois.

Dans certains cas, des bas de contention sont aussi prescrits pendant 2 semaines pour éviter les risques d’embolie. Les fils sont résorbables.

Une période de convalescence de 2 à 4 semaines est nécessaire suivant l’importance de l’intervention. En cas de prise en charge, un arrêt de travail vous sera donné à faire valoir auprès de votre employeur.

Cette intervention chirurgicale impose une forte tension des tissus à la racine de la cuisse. Durant les 15 premiers jours, les mouvements d’écartement des cuisses sont proscrits. Ce type de mouvement sera réalisé progressivement les 15 jours suivants. Vous pourrez donc reprendre une activité normale un mois après l’opération. Pour le sport, il faudra attendre une cicatrisation parfaite, après un mois ou 2.

Les œdèmes et les bleus disparaissent au bout de 20 jours environ. Les douleurs ou tiraillements sont traités par les antalgiques adéquats. Une fois au domicile, les divers soins continuent. Le soin des cicatrices devra être réalisé par une infirmière une fois par jour.

Vous pourrez vous doucher dès le lendemain de l’intervention. Il est conseillé de ne pas rester trop alité durant cette période. Des injections sous-cutanées d’anticoagulants seront prescrites pendant une durée de 2 semaines.

Des visites de contrôle sont prévues à une semaine, un mois puis tous les 3 mois pendant un an pour surveiller l’évolution de la cicatrisation. Dans les 6 mois suivant un lifting des cuisses, il est conseillé de protéger la peau opérée du soleil pour permettre une bonne cicatrisation.

Les résultats d’un lifting des cuisses

Le résultat d’un lifting des cuisses est visible dès le lendemain de l’intervention et définitif au bout de 3 à 5 mois. La cicatrisation complète est suivie jusqu’à 12 mois durant les visites de contrôle. Le suivi est utile pour faire état des possibles imperfections (cicatrices trop visibles, asymétries…). On pourra alors envisager des retouches par la suite.

La durée d’un lifting des cuisses

L’intervention dure 2 à 3 heures selon son importance.

Le prix d’un lifting des cuisses

Lorsqu’il n’y a pas de prise en charge par la sécurité sociale, le tarif d’un lifting des cuisses varie entre 4500 et 12000 euros TTC.

En cas de prise en charge, il existe un dépassement d’honoraires qui représente la fraction non prise en charge par la sécurité sociale, dont le montant varie entre 3000 et 8000 euros. À noter que ce dépassement peut être pris en charge par votre mutuelle selon le contrat que vous avez souscrit. Ces prix représentent une fourchette moyenne et peuvent varier selon l’importance et la complexité de l’intervention.

Les patientes pouvant bénéficier de cette prise en charge sont celles ayant des séquelles d’amaigrissement massif (30 à 40 kg), en particulier après une chirurgie de l’obésité (anneau gastrique ou by-pass gastrique). Dans les autres cas, aucune prise en charge n’est possible et l’intervention reste donc entièrement à la charge du patient.

  • Photos avant et après un lifting des cuisses
  • Photos avant et après un lifting des cuisses
  • Photos avant et après un lifting des cuisses

Photo avant et après un lifting de cuisse

Exemples de résultats obtenus par le Docteur Thierry Ktorza suite à cette intervention.

Cabinet du Docteur Ktorza à Paris, 75016

Vous avez une question ?

Le Docteur Thierry Ktorza vous accueille dans son cabinet 25, rue Raynouard 75016 Paris

Les réponses à vos questions sur le lifting de cuisse

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris (dans le 16ème arrondissement près de la rue de Passy).

Contenu rédigé par le Dr Thierry Ktorza - Dernière mise à jour le 17 janvier 2022

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !




    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *