Lifting facial (soft lifting)

Photo avant et après un soft lifting

Photo d’une patiente avant et après un lifting cervicofacial et médiofacial. Le lifting du visage (ou lifting cervicofacial) est une intervention, d’une durée de 2h00 environ, visant à corriger l’ovale du visage et ainsi rajeunir l’aspect global de la face.

Qu’est-ce que le lifting cervicofacial ?

Le lifting cervicofacial est destiné à corriger l’ovale du visage et le cou. Cette intervention permet de retendre la peau du visage et du cou ainsi que les muscles profonds.

Comment se déroule une intervention pour un lifting facial ?

Quel est l’âge idéal pour un lifting cervicofacial ?

Il n’existe pas d’âge idéal. Le lifting cervicofacial doit être motivé physiquement et psychologiquement. Le chirurgien doit informer la patiente sur ce qu’elle doit en attendre en terme de rajeunissement. L’indication opératoire doit donc être sérieuse et réfléchie. Cependant, plus un lifting est pratiqué jeune et plus le résultat sera spectaculaire puisqu’il mènera à un âge plus précoce (à 40 ans, on en paraîtra 40, à 50, 40…)

Où sont placées les cicatrices du lifting ?

Elles se situent au niveau de la tempe dissimulées dans les cheveux, à l’intérieur du conduit de l’oreille, puis le long du lobe de l’oreille dans le pli, dans le pli en arrière de l’oreille pour finir dans les cheveux en arrière de l’oreille. Bien réalisée, elles ne se voient pratiquement pas et permettent aisément la coiffure avec chignon.

Quels sont les différents modes d’anesthésie possibles ?

En matière de lifting cervicofacial, tous les modes d’anesthésie sont possibles.

L’anesthésie locale : Elle demande une réelle motivation de la part de la patiente car le geste chirurgical est long et parfois pénible. Techniquement possible, il est à réserver aux patientes calmes, dociles et non anxieuses.

La neuroleptanalgésie : C’est l’anesthésie de choix pour cette intervention. Une neuroleptanalgésie est une médication par voie intraveineuse qui vous permet de vous assoupir sans être endormi profondément et évitant la mise en place d’un tube dans la gorge. Ce mode d’anesthésie est idéal car il évite les risques d’une anesthésie générale et vous permet de ne rien sentir de l’intervention.

L’anesthésie générale : Elle doit être de moins en moins utilisé car les progrès de la médecine permettent une anethèsie plus légère et tout aussi efficace.

Combien de temps après un lifting peut on reprendre ses activités normales ?

Dans les 8 premiers jours, persistent les oedèmes et éventuels « bleus». De plus les fils chirurgicaux sont encore en place. La reprise d’une activité normale est donc illusoire. Après le huitième jour, les fils sont retirés et le maquillage est recommandé. Il est alors tout à fait possible de reprendre progressivement une activité normale. Le visage est encore gonflé au 8éme jour mais parfaitement présentable. A la fin du premier mois, tous les bleus ont disparu et le visage est pratiquement totalement dégonflé. A partir du deuxième mois, le résultat est optimal. A aucun moment, même dans les 8 premiers jours , le visage est méconnaissable. Il n’y a donc pas d’angoisse liée à une éventuelle transformation puisque vous vous reconnaîtrez dans tous les cas.

Quels sont les risques opératoires du lifting ?

L’hématome : Cette complication est classique (5% des cas) et survient lors de l’hospitalisation. Il s’agit d’une collection de sang sous la peau qui peut nécessiter une nouvelle intervention de courte durée au bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale pour évacuer le sang. Cette complication survient dans les 24 premières heures dans la plupart des cas. Elle ne remet pas en cause le résultat ultérieur du lifting.

L’infection : Elle se manifeste par une zone rouge et douloureuse au niveau des cicatrices associé à de la fièvre le plus souvent. Il s’agit d’une complication rarissime qui nécessite le plus souvent des soins de pansement quotidiens et des antibiotiques.

La paralysie faciale : Il faut cependant savoir qu’il s’agit d’une complication exceptionnelle dans des mains entrainées . Elle peut concerner le sourcil qui devient immobile ou la bouche qui est alors asymétrique lors des mouvements. Cette paralysie régresse le plus souvent en quelques semaines (3 à 6 en général).

Le retard de cicatrisation : La peau ne va pas cicatriser parfaitement en une semaine mais en deux ou trois semaines. Cette complication est due à un manque d’irrigation par les vaisseaux sanguins de la peau sur une petite surface (en particulier chez les grosses fumeuses). Le traitement repose sur des soins de peau quotidiens.

Que peut on attendre en terme de rajeunissement ?

Il existe un rajeunissement réel avec la sensation d’avoir une très bonne mine, d’être en pleine santé. La correction de l’ovale donne un visage dynamique et tonique . L’âge sera beaucoup mieux porté.

Quels sont les soins à faire avant l’intervention ?

Pour les femmes : Aller chez le coiffeur et faire sa teinture pour celles qui le souhaitent car après l’intervention, il faudra attendre 6 semaines. Se faire un soin de peau est également judicieux. Pour les hommes : les mêmes précautions . Ne pas hésiter à se faire pousser les pattes chevelues car elles remonteront après l’intervention.

Quels sont les soins post opératoires du lifting ?

Ils sont très simples. Se laver le visage à l’eau claire et au savon doux. Réaliser un shampooing quotidien. Bien sécher le visage après la toilette. Utiliser une crème hydratante . Les fils sont retirés au 8ème jour et le maquillage doit être alors repris. A partir du 15ème jour, des soins de drainage lymphatique peuvent être utiles afin de limiter l’oedème. Ils sont source de confort pour la patiente.

Peut-on associer d’autres interventions sur le visage ?

Oui. Les plus fréquemment associées sont les paupières ou le lifting du front qui s’intègrent dans le cadre d’une chirurgie de rajeunissement facial. Une rhinoplastie ou une otoplastie(oreilles décollées) sont également possibles. Quant aux interventions sur d’autres régions du corps comme les seins ou le ventre, je suis personnellement contre car ils allongent la durée de l’anesthésie, et augmentent le risque de complications.

Existe t-il des troubles de la sensibilité de la peau après un lifting ?

Des troubles de la sensibilité peuvent s’observer après un lifting. Il peut s’agir d’une sensation de peau cartonnée ou de l’absence de sensations au niveau du zone limitée de peau. Ces troubles peuvent persister plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant de disparaître.

Peut-on faire un deuxième, voire un troisième lifting ?

La durée de vie d’un lifting doit être de 10 ans environ. Il est tout à fait possible d’envisager dans le temps un deuxième, voire un troisième lifting si la demande est justifiée. Techniquement, il n’existe pas de contre indication à la pratique d’un deuxième lifting. C’est votre chirurgien qui doit vous conseiller au mieux sur les meilleures indications possible après un premier lifting.

Existe t-il des alternatives au lifting ?

En terme de réel rajeunissement facial, le lifting n’a de nos jours, aucun concurrent. Les injections diverses permettent la correction d’une ou plusieurs rides mais n’ont pas l’effet d’un lifting. Le laser ou les différents peelings permettent de lisser la peau mais ne suppriment pas l’excès de peau. A l’heure actuelle, aucun traitement non chirurgical ne permet de supprimer un excès de peau important.

Le visage « figé » de nos jours, légende ou réalité ?

On peut considérer qu’il s’agit aujourd’hui d’une légende. Le visage figé était du à un lifting qui n’agissait que sur la peau et non sur les muscles du visage. Les techniques ont évoluées et permettent de nos jours un résultat très naturel.

Le « blues » post lifting : que faire pour l’éviter ?

C’est une réalité dans les jours qui suivent un lifting . Il est dû au fait que le résultat définitif n’est pas immédiat. Votre chirurgien doit donc être parfaitement disponible et à l’écoute de vos interrogations. Aucune de vos questions ne doit rester dans le doute. C’est à ce prix que les suites d’un lifting sont bien vécues.

Le drainage lymphatique post opératoire : un luxe ou une nécessité ?

Le drainage post lifting permet de limiter les oedèmes post opératoires. Le confort de la patiente est amélioré et le résultat définitif acquis plus rapidement. Le problème est lié au budget de ces soins qui pour être efficaces nécessitent 8 à 10 séances.

Après combien de temps, les cicatrices prennent leur aspect définitif ?

Ce n’est qu’après six mois à un an que les cicatrices prennent leur aspect définitif, blanches et fines.

Quelle est la durée de l’intervention ?

La durée de l’intervention est de deux heures environ.

Quelle est la durée de l’hospitalisation ?

Le ou la patiente est hospitalisée le matin de l’intervention. Elle y reste la nuit. Elle sort en général le lendemain de l’intervention sans aucun bandage mais avec un foulard pour dissimuler le cou et les joues.

Combien coûte un lifting du visage ?

Un litfing facial coûte de 4500 à 6000€ selon l’importance de l’intervention. Ce tarif inclus les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, les frais de bloc opératoire et d’hospitalisation et le suivi pendant un an.

Docteur Thierry KTORZA

Posez votre question à un chirurgien esthétique

Une réponse est donnée sous 24 heures maximum



* Champs obligatoires

Publié le 16/11/2013

NOUS CONTACTER

1.ÊTRE CONTACTÉ DANS LES 24HR

2.REMPLIR LE FORMULAIRE DETAILLÉ
3.NOS COORDONNÉES
Docteur Thierry KTORZA

Docteur
Thierry KTORZA

25 rue Raynouard
75116 PARIS

contact@lachirurgieesthetique.org

Tél. 01 44 05 13 15

Métro : Passy (ligne 6)