Implants mammaires : existe-t-il une alternative ?

De très nombreuses demandes des internautes concernent le traitement alternatif aux prothèses mammaires. La chirurgie fait toujours peur (surtout depuis l’affaire PIP) et la demande est légitime de savoir si l’ augmentation mammaire pourrait être efficace sans chirurgie…

Exemple avant / après d'une augmentation mammaire par implants

Quels sont les risques liés aux injections de graisse ?

Les indications des injections de graisse ont aujourd’hui été élargies. Elle peut être proposée aux patientes de plus de 35 ans ou ayant des antécédents familiaux de cancer du sein. En revanche , il est indispensable de pratiquer une échographie et une mammographie préopératoire pour évaluer les images de calcifications éventuelles déjà présentes. Et la patiente doit s’engager à refaire une mammographie à un an et deux ans de ‘interventions pour voir les éventuelles nouvelles calcifications que pourraient avoir engendré le lipofilling mammaire. Il est également indispensable de réaliser ces différentes investigations radiologiques chez des radiologues rompus aux images mammaires.
Le lipofilling mammaire est actuellement utilisé en chirurgie de reconstruction mammaire. Elle permet de compléter l’arsenal thérapeutique chirurgical pour optimiser les résultats cosmétiques de la reconstruction des seins.
Le lipofilling est également utilisé en chirurgie esthétique chez les patientes désireuses d’une augmentation mammaire modérée car il est impossible d’obtenir une augmentation mammaire supérieure à un bonnet. Ou dans le cadre d’augmentation mammaire composite , associant prothèses mammaires et lipofilling pour l’obtention d’un résultat encore plus naturel.

Il reste indispensable de continuer à évaluer le lipofilling mammaire en chirurgie de reconstruction mammaire ou en chirurgie esthétique.

Quelles sont les limites de l’acide hyaluronique ?

Il existait une nouveauté : Le MACROLANE, un acide hyaluronique destiné à augmenter le volume des seins par injection et sans chirurgie. Cette technique a été interdite par les hautes autorités de santé car on ne connaît le devenir de l’acide hyaluronique en matière de dépistage du cancer du sein. En l’absence de données scientifiques claires et prouvées, ce traitement ne sera donc pas autorisé.

Ses trois limites étaient son caractère non définitif (ce produit est entièrement résorbable et des réinjections sont nécessaires tous les 18 mois), son volume limité à 200ml maximum (ce qui représente une seule taille de bonnet supplémentaire possible) et son prix bien supérieur à celui d’une augmentation classique par prothèses.

En conclusion, l’augmentation mammaire par prothèses reste donc le traitement de référence définitif, fiable et validé scientifiquement pour augmenter le volume de la poitrine.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

A propos du Docteur Thierry Ktorza

Docteur Thierry Ktorza

Le Docteur Thierry Ktorza, chirurgien plasticien à Paris, fait partie des 700 chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique par le conseil de l’ordre des médecins. Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique et vous vous posez des questions ? Le Docteur Ktorza répond à vos questions sous 24 heures par email ou par téléphone au 01 44 05 13 15. Il vous accueille également dans son cabinet au 25 rue Raynouard 75116 Paris.

Articles associés

Comment réduire sa poitrine ?
29 juillet 2019 • Aucun commentaire
Comment réduire sa poitrine ?

Une poitrine trop volumineuse peut vite être handicapante au quotidien. On cherche alors à perdre en tour de poitrine, de…

Cloison nasale déviée : les solutions
22 juillet 2019 • Aucun commentaire
Cloison nasale déviée : les solutions

Une légère déviation de la cloison nasale peut être sans conséquence. Néanmoins, si le septum nasal est fortement dévié, un…

Une question ? Le Docteur Ktorza vous répond dans les 24 heures !